Centrafrique : Dr Bruno Grela – Mpoko veut reconstruire le RDC, donner une place à la femme et la jeunesse, panser les plaies des fractures et unifier les Centrafricaines et les Centrafricains à l’exemple de son président – fondateur

0
782

 

Déclaration de Dr Bruno GRELA-MPOKO, candidat à la Présidence du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC)

Chers compatriotes, mesdames, messieurs, cher(e)s ami(e)s, chers frères et chères sœurs ;

Nos enfants ne se souviennent pas quand notre pays était en paix et prospère. Ce temps paraît si loin et pour ceux d’entre vous qui s’en souviennent, ce temps coïncide à l’époque où notre Parti le Rassemblement Démocratique Centrafricain dirigeait cette nation. Ce temps marque aussi la dernière fois où notre pays était rassemblé. Voilà pourquoi je me tiens devant vous aujourd’hui. Voilà pourquoi je suis candidat pour diriger le Rassemblement Démocratique Centrafricain.

Mais avant toute chose, je voudrais rendre un hommage mérité à la mémoire de notre Président Fondateur, l’ancien Président de la République, le Général d’armée André KOLINGBA et avec lui je voudrais associer tous ceux qui depuis qu’il nous a quitté et malgré les épreuves ont su maintenir vivante la flamme de notre Parti. C’est en leurs noms et pour perpétuer leurs œuvres que je me tiens devant vous aujourd’hui. J’ai toujours été depuis 1990 militant du Rassemblement Démocratique Centrafricain.

Après 20ans aux États-Unis d’Amérique, je suis rentré pour continuer le combat et aujourd’hui le temps est venu pour se mettre debout et dire Rassemblons-nous pour redonner ses lettres de noblesse à notre Parti.

Le rassemblement est au cœur de mon ambition pour notre Parti. Sans rassemblement notre Parti ne sera pas en mesure d’occuper la place qui doit être la sienne àla tête de cette Nation. Sans le rassemblement, le RDC ne pourra pas redonner espoir à notre peuple. Sans le rassemblement de nos militantes et nos militants, comment pourrions-nous unir notre nation pour reconquérir notre dignité dans le concert des Nations ?

Chers compatriotes, notre pays mérite mieux et notre ambition collective doit être le redressement du Centrafrique au cœur d’une Afrique forte et prospère. C’est l’engagement que je prends aujourd’hui devant vous, celui de faire du Rassemblement Démocratique Centrafricain le fer de lance de la renaissance du Centrafrique.

Pour y parvenir mon programme repose sur Cinq (5) piliers. 5 piliers pour reconstruire et bâtir notre Parti. 5 piliers pour une politique culturelle forte et capable de faire de nos militants et militantes des acteurs du changement. 5 piliers pour que les femmes et les jeunes constituent le cœur et la priorité de notre action. 5 piliers pour reconquérir le cœur des centrafricains dans notre volonté commune de faire renaitre notre Nation. Et enfin 5 piliers pour nous faire entrer dans la modernité par une politique ambitieuse du numérique pour nous connecter au monde.

  1. Reconstruire notre Parti

La reconstruction de notre Parti est le préalable pour la renaissance de la Nation et pour nous permettre de traduire en actes concrets la devise de notre Parti : Fraternité-Travail et Progrès. Et pour y parvenir nous devons nous rassembler.

Ce Congrès extraordinaire est donc le premier pas de ce travail. C’est pourquoi, j’invite chacun de nous à y participer non pas avec un esprit de division et de revanche mais avec un esprit d’unité et de créativité. Chacun de nous a quelque chose à donner, chacun de nous est une source de plus-value pour le Parti. Si vous m’accordez votre confiance, mon rôle serait celui de vous permettre de réaliser tout votre potentiel pour l’essor du RDC. Mon rôle serait de vous servir pour le bénéfice du Parti et pour sa grandeur.

C’est pourquoi il est impératif pour nous de mener une réflexion sur nos missions, notre idéologie, nos valeurs et sur les moyens devant nous permettre de reconquérir le pouvoir et de sauver la Nation en péril aujourd’hui dominée par des partis sans histoire, sans passé et sans expérience dans la gestion saine de la chose publique.

En outre nous devons avoir pour ambition de redynamiser nos fédérations dans toutes les régions de notre pays et au sein de la Diaspora. Dans chacune de nos villes, de nos villages, je m’efforcerai de planter un drapeau du Rassemblement Démocratique Centrafricain.

Ensemble nous devons penser et trouver comment faire en sorte que les organes du Parti correspondent à notre ambition et puissent servir convenablement le Parti. Nos organes doivent permettre à chaque militant de trouver sa place et d’être à la bonne place pour servir l’intérêt collectif.

Chers amis, un grand parti se doit de disposer d’un siège moderne et ambitieux. Je m’engage à user de tous les moyens possibles pour régulariser la situation de notre siège et procéder à sa rénovation pour en faire un outil à la mesure de notre histoire et notre ambition pour l’avenir. Je sais pouvoir compter sur l’ensemble des forces vives du Parti aux niveaux national et international pour que cela se concrétise le plus rapidement possible.

Chers militants et militantes, un grand parti doit avoir des cadres bien formés idéologiquement. C’est pourquoi il est important de créer une vraie école du parti, capable de former et de motiver nos militants à travers tout le pays. Nous mettrons en place des équipes itinérantes pour aller de lieux en lieux former nos militants et leur faire prendre conscience de l’importance de chacune et de chacun de la renaissance du Parti.

  1. Développer une politique culturelle pour le Parti

Un peuple sans culture est comme un voyageur sans boussole qui ne trouvera pas son chemin. C’est pourquoi, je m’engage à mener une politique culturelle forte en faveur des militants du Parti. Je mettrai en place notamment une semaine culturelle tous les ans au début du mois de février pour non seulement célébrer l’anniversaire du Parti mais aussi commémorer la mémoire de notre Président Fondateur.

Nous nous engageons à développer des outils de communication et d’échanges modernes, notamment une station de radio du Parti pour pouvoir partager les valeurs du Rassemblement Démocratique Centrafricain. La Radio du Rassembleur sera une radio de l’unité et du rassemblement non seulement pour nos militants mais aussi pour tout le peuple centrafricain.

Enfin un bulletin du Parti sera créé et accessible sur l’ensemble du territoire national et de la diaspora.

3- Donner une place importante à la Femme et à la Jeunesse au sein du Parti

Les femmes et les jeunes sont majoritaires dans notre pays et aujourd’hui il est acquis qu’aucun pays ne peut se développer sans la participation massive et la valorisation des femmes et des jeunes. De surcroit, aucun parti politique ne peut être fort s’il ne dispose d’une forte présence de femmes et de jeunes dans les organes de décision du parti. Avec l’aide des sages de notre Parti, je m’engage donc non seulement à faire de la place pour les femmes et les jeunes au sein de nos organes de décision mais aussi à mettre en place des politiques au sein du Parti qui permettent leur épanouissement à tous les échelons.

C’est pourquoi nous accompagnerons à travers des programmes de soutien social et des formations pratiques notre jeunesse à devenir autonomes et à mieux se prendre en charge pour participer pleinement à la renaissance de la Nation. Un accent particulier sera mis sur les outils numériques pour favoriser et développer l’apprentissage.

Par ailleurs, je m’engage à mener une politique forte contre les discriminations et toutes formes de pratiques nuisibles à l’épanouissement de nos mamans, piliers de notre éducation. Sous ma gestion, le RDC deviendra le Parti des femmes centrafricaines et le lieu de leur épanouissement. Chères mamans je me tiens à votre disposition et vous invite à vous lever toutes pour ensemble accomplir la renaissance de notre cher Parti. Tel est mon devoir, tel doit être notre engagement collectif.

  1. Aller à la rencontre des centrafricains

Chers militants et militantes du Rassemblement Démocratique Centrafricain, mon ambition est de repositionner de manière concrète notre grand Parti, pour qu’il contribue à l’essor politique, économique et social de notre pays. C’est pourquoi je m’engage une fois élu à aller à la rencontre des centrafricains pour les écouter et connaitre leurs priorités et leurs besoins afin d’y répondre par notre travail.

Le temps est venu de donner la parole à notre peuple pour qu’il prenne son destin en main et je m’engage à faire en sorte que le Rassemblement Démocratique Centrafricain, notre Parti soit le moteur et le moyen qui leur permettra de réaliser ses ambitions.

  1. Reconquérir le cœur des centrafricains dans notre volonté commune de faire renaitre notre Nation.

Je voudrais vous dire ici et maintenant que l’heure est venue de refuser la misère et la dictature. L’heure est venue de chasser la peur et le tribalisme. L’heure est venue de dire non à la corruption dans notre pays et à l’obscurantisme. Oui le temps est venu pour se lever à la suite de nos pères fondateurs et proclamer haut et fort que Zo Kwe Zo, So Zo La, que notre nation est appelée à rayonner ; et pour cela le RDC doit être au cœur du rassemblement de la Nation et jouer un rôle moteur pour que notre pays retrouve la paix, la sécurité et la dignité auxquelles chaque centrafricaine et chaque centrafricain aspirent. Ensemble nous pouvons y arriver, Ensemble par le Rassemblement, bâtissons le RDC de demain et la RCA du futur.

Ensemble, nous travaillerons avec chaque centrafricaine et chaque centrafricain qui partagent ce noble objectif.

Oui nous ne sommes pas le cœur de l’Afrique pour rien, nous nous engagerons dans la lignée des pères fondateurs de notre pays pour collaborer avec tous les partis démocratiques et progressistes africains ainsi qu’avec nos alliés à travers le monde pour la reconstruction de notre Parti et pour la renaissance de notre beau pays par le Travail, l’Ordre et la Dignité.

Chers amis voici les cinq piliers autour desquels je construis mon engagement. Je puis juste vous dire de tout mon cœur que je suis prêt à vous servir, à donner un souffle nouveau et à faire renaître notre Parti.

Je vous remercie et za Nzapa à benir Parti ti é, à bénir kodro ti e be Afrika.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici