Et il transforma le Centrafrique en Empire du mal, exportateur de déstabilisation (2) L’Empire du Mal

0
117

Et il transforma le Centrafrique en Empire du mal, exportateur de déstabilisation (2) LEmpire du Mal

PAR PR JEANFRANÇOIS AKANDJIKOMBE

Le Dictateur dit parfois les choses. Il faut savoir lécouter. Comme lors de cette cérémonie grandiose organisée en juillet 2022 pour le lancement du Sangocoin, le désormais illégitime Président Touadéra affirmait à la face du monde quil avait fait un rêve de transformation pour la RCA. Cette phrase prononcée nest rien dautre quun aveu : Monsieur Touadéra nous dit quil assume le Centrafrique tel quil sest transformé sous son
règne et quil est décidé à poursuivre lœuvre. Ce Centrafrique nest autre que celui que nous avons sous les yeux, celui que les Centrafricains, jusquau fond de nos campagnes, vivent douloureusement dans leur chair : cest LEmpire du Mal !

Définition. LEmpire du Mal est un pays où lHomme vertueux et les simples citoyens sont voués à la misère, au shonneur et à la mort ; parce que ce pays est entre les mains des Forces du Mal ; et que les Forces du Mal, fidèles à leur nature, ne peuvent concocter que des projets et plans cyniques et diaboliques.

Déclinaison. Pays aux mains des forces du mal aije dit. Et je persiste. Aux mains des criminels dabord, propulsés par Touadéra à la tête de lÉtat, comme Ministres, Conseillers auprès des plus Hautes institutions de notre État

Chefs et caciques de groupes armés sanguinaires, ceuxci se nomment A. DJOUBAYEABAZENE, Ministre de la Justice et des droits de lhomme ; G. NDJONOAHABA, Ministre des Transports ; GUISMALA HAMZA, Ministre des travaux publics ; HASSAN BOUBA, Ministre de lélevage, et la liste de ce premier cercle est très longue. Et ce nest que le
premier cercle, qui ouvre sur un deuxième, celui des mafieux, avec les figures de proue que sont Émile Parfait SIMB, lescroc intergalactique de la cryptomonnaie, et AMOUGOU BELINGA, le financier de lapocalypse massacreur du journaliste ZOGO. Ajoutezy les Wagner sans foi ni loi, les voleurs compulsifs, les violeurs insatiables et toutes sortes dautres prédateurs, et vous saurez de quoi M. Touadéra est le chef.

Projets cyniques et diaboliques aije dit encore. Je persiste là aussi. Nestce pas le comble du cynisme malfaisant que de choisir pour être la figure de la justice et des droits de lhomme dans ce paysci un des êtres qui a le plus de sang de centrafricains sur les mains ? Et nestce pas diablerie que dinvoquer le panafricanisme et la libération des peuples pour un projet, comme le Sangocoin, conçu précisément pour fonctionner comme une machine à dépouiller le Peuple centrafricain et à blanchir tout largent sale du monde ? Ainsi est la politique à la mode Touadéra. Et voilà le Monde Rêvé dont M. Touadéra se vante, un monde de malheur pour les Centrafricains. Labattre est devenu un impératif tout à la fois juridique, politique et moral ! [suite et fin au prochain numéro].

Source : Bulletin citoyen d’Information, d’Education et de Mobilisation du 20 février 2023 – Numéro 006

Laisser un commentaire