CENTRAFRIQUE: DES PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS GRIPPENT L’APPLICATION DE L’ACCORD DE KHARTOUM2019

0
140

Ce qui se murmurait depuis est maintenant dévoilé par les intéressés, encouragés par le tardif refus du député ex-sortant de #Baoro, qui laissa faire jusqu’à la claque de Khartoum, où Anicet Samalet osa tout refuser malgré que les cent (100) millions de franc CFA soit portés à plus de six cent (600) millions de franc CFA, plus la promesse de sa nomination au Gouvernement Inclusif, tant attendu.

Cette stratégie de prise d’assaut de l’Assemblée Nationale De La République Centrafricaine par Mathieu Simplice Sarandji date du projet de l’éviction de l’ancien #PAN, Abdou Karim #Meckassoua, qui devait (provisoirement) profiter à Laurent Moussa #GonBaba, le temps que le #Dialogue formaté Faustin Archange Touadera se passe.

Évidemment, ils se croyaient très malins pour conserver au final l’avantage face à des Groupes Armés (#GA) débarrassés de Politiques et leaders de la Société civile, qui auraient pris faits et causes pour les GA contre le #GouvernementRCA.

Nous savons tous maintenant que les choses ont tourné au vinaigre pour Faustin Archange Touadera lâché de tous, même des #Russes.

Dans ces conditions, qui est #Fou pour accepter des millions des mains de Mathieu Simplice Sarandji, très affaibli, sans prise désormais sur le prochain GOUVERNEMENT INCLUSIF, d’autant que Faustin Archange Touadera lui-même y perdrait la haute main ?

Pas Anicet Samalet, en tout cas !

Désormais que le principe du départ est acquis, qu’un point de chute se cherche vainement pour recaser Mathieu Simplice Sarandji, l’Accord de Khartoum se grippe au point de faire basculer la #RCA dans l’abîme profond d’un remake de janvier-mars 2013.

Comme quoi, les intérêts égoïstes d’un soi-disant Premier ministre, en fin d’une médiocre carrière politique bloque tout.

#PauvreCentrafrique !

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here