Affaire « Théodore Jousso et AHS-RCA » : les raisons du rétropédalage du locataire à vie de la primature

0
57

POURQUOI HIER, MARDI, 11/09/2018, TOUADERA AURAIT PU RESTER A YAOUNDÉ-LA-CAPITALE ET FAIRE DE L’AVION-STOP POUR BANGOS ?

Réponse à cause de Théodore #JOUSSO et des deux Arretés irréfléchis de Simplice Mathieu #SARANDJI, qui posaient plus de problèmes qu’ils n’en réglaient. Le Directeur de cabinet et le Conseiller juridique avaient-ils pris les précautions d’usage pour mieux creuser la question, avant signatures et publications desdits Arrêtés par le Premier ministre ?

Heureusement qu’une double question soulevée par #AirFrance (encore la #France) éclaira tout, en évitant de nombreux procès contre l’État Centrafricain.

a) Normes. Les nouveaux Responsables de la gestion des activités d’assistance aéroportuaire et le Personnel sont-ils qualifiés et habilités à conduire des activités d’assistance en escale?

Si OUI, peuvent-ils le prouver (Agréments, Accréditations…) ?

b) Responsabilités. Les activités de la société AVIATION HANDLING SERVICE CENTRAFRIQUE (AHS-RCA), chargée d’assistance en escale à l’Aéroport International Bangui M’poko suspendues,

A QUI INCOMBERAIT DÉSORMAIS LA RESPONSABILITÉ DE LA GESTION DES ACTIVITÉS D’ASSISTANCE EN ESCALE A L’AÉROPORT BANGUI-M’POKO?

Sans doute à l’État Centrafricain qui a mis en place une <<Administration Provisoire chargée d’assurer la gestion des activités d’assistance en escale à l’Aéroport International Bangui-M’Poko>>.

Dans ce cas, l’État Centrafricain se doit de produire une ASSURANCE GARANTISSANT la couverture desdites activités, pendant la période de gestion de l’Administration Provisoire créée par la Primature Centrafrique.

CONCLUSION ? A défaut de prouver quoi que ce soit, AirFrance se réserve le droit de ne pas atterrir à Bangui, à compter du 11/09/2019.

Dans le même élan les autres compagnies desservant #Bangui ont fait savoir qu’elles non plus ne desserviraient Bangui, à compter d’une date communiquée à la Primature Centrafrique, via le ministère des Transports et de l’Aviation Civile.

FINALEMENT ? Bangui n’aurait plus été desservie pendant un bon moment, n’est-ce pas ?

Les Arrêtés rapportés, en catastrophe, ont donc permis à AirFrance de déposer Faustin Archange Touadera, hier à #DOMI_BANGUI, et de maintenir les membres précipitamment nommés par SARANDJ,I là où ils étaient.

Aussi, mon Tonton Expert-Comptable #SOROS devra encore attendre, une autre occasion pour se faire du #Bolé.

COMME QUOI SARANDJI GOUVERNE SANS PRÉVOIR !

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here