Rencontre Bozizé et Touadéra : ce que j’ai retenu !

0
365

QUE POURRAIT-ON ENCORE RETENIR DE CETTE AUDIENCE DE COURTOISIE ?

Les réactions des affidés de Faustin Archange Touadera m’ont drôlement inspiré, depuis hier soir, me poussant à creuser plus en profondeur les divers messages portés par ces photos, qui se baladent depuis hier, mardi après-midi, 21 janvier 2020. Et parmi ces messages, celui de la fin de vie, de l’accompagnement en fin de vie m’interpelle. Précisons, de l’accompagnement d’un pouvoir finissant (en fin de vie) vers la sortie du Palais de la Renaissance.
Le Pouvoir a fini par ravager un homme, qui n’a pas su apprendre de l’exercice du pouvoir, propulsé qu’il fut un 18 janvier 2008 pour codiriger l’Exécutif. Une personnalité qui n’a pas su s’adapter aux exigences de la gouvernance nationale, surtout en période de Crise. Celui-ci a fini par se laisser gangrener, de toutes parts, par les sirènes hallucinogènes, atteignant les points et organes vitaux de ce haut-lieu du Pouvoir d’État, la tête même de l’Exécutif Centrafricain, le rendant inactif puis malade, en phase finale de sa vie.
C’est dans ces conditions qu’il a été finalement convaincu de recevoir en visite de courtoisie un ancien bienfaiteur venu soulager ses douleurs. Ce qu’il n’a pas compris puisqu’il s’en est aussitôt ouvert à ses proches.
Pourtant, il n’est point de hasard dans ce qui s’offre maladroitement à nous. Il est des messages clairs, le hasard faisant bien les choses. Croyant humilier l’autre, on l’élève.
Ce couloir où s’est tenue l’audience, n’est-il pas un lieu de passage, entre deux espaces ? Les deux personnalités, s’y trouvant, même si elles ont pris le temps nécessaire de se parler, n’empruntent-elles pas des directions opposées ? L’Ancien Président de la République réintégrant le Cabinet présidentiel six ans plus tard, l’actuel Président de la République, malgré lui, lui cédant le Fauteuil Présidentiel ?
Si ce Couloir est celui de la Renaissance pour le Général François BOZIZÉ YANGOUVONDA, il ne pourrait qu’être celui d’une fin de vie (au Pouvoir) pour Faustin Archange Touadera.
@grothe2

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here