Centrafrique : que retenir de la visite secrète de l’Imposteur de Bangui en Belgique et France ?

0
262

 

Parti de Bangui, le mardi 20 juillet 2021, sans tambour ni trompette, l’Imposteur de Bangui, celui qui a été élu seulement par 17% du corps électoral à l’issue des catastrophiques scrutins du 20 décembre 2020, marqués singulièrement par de graves et flagrantes irrégularités qui ont fini par leur ôter tout critère de sincérité, de crédibilité, d’inclusivité, de transparence, de liberté, d’incontestabilité et de légitimité, et desquels plus de 300.000 Centrafricains ont été délibérément exclus, est arrivé dans la soirée, le mercredi 21 juillet 2021 à Bruxelles en Belgique, après avoir transité par Yaoundé et s’être reposé chez l’une de ses nombreuses maîtresses.

Descendu au Pays du Roi Baudoin à son hôtel habituel sis Porte de Namur, dans son agenda il est prévu une rencontre, le jeudi 22 juillet 2021 à 18 heures, avec le personnel de l’ambassade de la République centrafricaine près le Royaume de la Belgique, et quelques membres du MCU de France. Lors de cette rencontre dont les images et les vidéos ont fermement été censurées par le bodyguard Wananga, l’homme a déboursé la coquette somme de 4000 euros à partager entre les agents de l’ambassade, leurs familles, et certains militants du MCU, à raison de 70 euros par personne, soit environ 57 personnes. A ce sujet, pour la petite histoire, l’Imposteur de Bangui se serait farouchement opposé à la présence de certains engagés du parti – Etat de Lille à ce rendez – vous, au motif qu’ils auraient manqué de respect à l’une de ses multiples donzelles de plaisirs vivant quelque part sur le territoire français.

En réalité, ce rendez – vous auquel seuls des diplomates et leurs progénitures d’une manière général ont bien voulu répondre, n’était qu’un alibi. Selon nos sources, Touadéra se serait d’abord déplacé pour des raisons d’ordre sanitaire. A ce propos, les résultats des examens subis auraient révélé une maladie grave du foie communément appelée cirrhose qui endommage irréversiblement cet organe digestif. La consommation d’alcool en est la cause principale. Elle peut aussi survenir à la suite d’une hépatite virale chronique, d’une stéatose hépatique (« foie gras » non alcoolique) ou d’une maladie rare. Auraient été aussi diagnostiquées des hémorroïdes dans un état avancé. Avant de se rendre à la rencontre avec le personnel de notre ambassade, il aurait été contraint de subir quelques traitements. Mais de son retour à l’hôpital pour la deuxième dose, son bodyguard Wananga aurait fait une scène en refusant catégoriquement de laisser seul dans sa chambre son patron ; un comportement qui lui aurait valu de sévères remontrances de la part de l’équipe médicale. Et à la proposition de ses médecins d’être hospitalisé pendant une semaine afin de se voir administrer une chimiothérapie en vue de détruire les cellules cancéreuses, Touadéra aurait formulé une fin de non – recevoir, arguant qu’il recourrait bien à des écorces d’arbre dans son pays pour se soigner.

Le deuxième programme inscrit dans le registre de cette visite secrète en Belgique, c’est bel et bien les promesses qui lui ont été faites et ficelées par M. Dimitri Mozer qui, le 20 juin 2007, a reçu l’autorisation nécessaire pour exercer la fonction de Consul honoraire de la République centrafricaine à Liège avec comme circonscription consulaire la Région wallonne. Son précédent exequatur datait du 5 septembre 2001 et son ressort consulaire était alors limité à la Province de Liège. En 2009, il est devenu Consul Général honoraire de la République centrafricaine pour la Wallonie. Ce patron d’une société de transports (Mozer International) est aussi consul de Centrafrique en Belgique. Bien introduit dans les cercles de l’Union européenne comme dans les milieux portuaires et diamantaires, il dispose de bureaux à Bruxelles, Anvers, Liège et anciennement à Moscou et Varsovie.Présent depuis les années 2000 en Centrafrique, il a été l’un des hommes à tout faire de François Bozizé, qui l’avait nommé consul et avait confirmé son statut diplomatique. Depuis, son influence s’est accrue.C’est lui qui organise chaque voyage de Faustin-Archange Touadéra en Belgique ou en France, au point de reléguer les ambassadeurs centrafricains au second rang. Il conseille le président sur ses relations économiques et lui présente des partenaires en Belgique ou à Dubaï.

Seulement, dès l’arrivée de l’Imposteur de Bangui à Bruxelles, ce mercredi 21 juillet 2021, s’il répond au téléphone, Dimitri Mozer n’est pas au rendez – vous. Et tout ce qu’il aurait eu à dire à son patron c’est que toutes les dispositions ont été prises pour des rencontres avec des autorités belges et des officiels de l’Ue. Sauf qu’à la fin, seules quelques personnalités lui auraient fait comprendre à qui de droit directement que leurs calendriers sont chargés ou que du fait des inondations elles ne peuvent pas se rendre disponibles. Même les acheteurs et les trafiquants de diamants et d’or qui se précipitaient à Bruxelles et affluaient telles des mouches vers la Porte de Namur, dès la nouvelle de sa présence, se seraient tout d’un coup évaporés dans la nature. En fait, d’après des informations en provenance de renseignements généraux, des menaces fermes auraient été formulées à l’endroit du consul belgo – russe Dimitri Mozer, le sommant de cesser purement et simplement d’entretenir des relations opaques et mafieuses avec le Gangster de Bangui, sous peine de résiliation de ses substantiels contrats de transport avec l’Ue et certains partenaires. Sur ce, l’homme aurait tout fait pour éviter tout contact avec son patron.

Somme toute, profondément déçu et en colère, il a pris son téléphone pour rentrer en contact avec le haut représentant plénipotentiaire de la République centrafricaine près la République française pour lui annoncer sa présence sur le territoire belge et son arrivée en France, le dimanche 25 juillet 2021 dans la soirée, afin d’y poursuivre sa mission. Le diplomate en informe le personnel de l’ambassade et met en place un dispostif d’accueil avec le protocole. Mais, à l’heure indiquée à la Gare du Nord, le premier ministre du GADD se rendrait compte, en un clin d’œil, que la présence de son président n’aurait pas été signalée aux autorités françaises : pas d’éléments de protocole français, ni d’équipe de sécurité, pas de véhicule, etc. Très gêné, mais en diplomate, l’homme active son réseau, trouve un véhicule pour conduire son hôte à son hôtel, mais demande aux autres membres de la mission de se débrouiller pour les rejoindre ; ce qui fut fait. Une fois installé, Touadéra tente de signaler à ses partenaires sa présence sur le territoire français et de prendre un rencard. Les téléphones de la majorité seraient éteints du fait de la période estivale, sauf celui d’un acheteur de pierres précieuses qui aurait exigé une nouvelle expertise avant de mettre la main à la poche. Malgré son insistance, le preneur aurait envoyé le filou de Bangui à se faire foutre. C’est donc tout penaud, car dans la journée du lundi 26 juillet 2021, il aurait une nouvelle fois vainement manipulé son phone, qu’il aurait pris son vol du mardi 27 juillet 2021 à destination de Bangui.

Ainsi donc, comme nous l’avons tracé dans les lignes sus – mentionnées, c’est pour ses intérêts personnels et machiavéliques, que l’Imposteur de Bangui a effectué une visite secrète dont les frais ont été pourtant supportés par le budget de l’Etat en Belgique et en France, du mercredi 21 au mardi 27 juillet 2021. Si, en sus des informations que nous avons révélées dans cet article, il aurait été rapporté que l’homme serait venu pour changer le statut de réfugié politique dont jouissent ses enfants, il saurait incontestablement en être peu probable, en considération de la période estivale et de l’indisponibilité des plus hautes autorités. Même Manu n’était pas à Paris. Acculé de toutes les parts, aurait – il décidé de cette mission pour venir faire des yeux doux aux autorités belges, européennes et françaises ? Ce n’est pas possible, les calendriers des uns et des autres étant bouclés depuis longtemps.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here