Centrafrique : « ce que je pense de la crise ukrainienne », selon Chrislain Gauthier INOUSSA

0
219

Il faut être un sans-cœur pour ne pas se sentir solidaire des ukrainiens mais il faut manquer sévèrement de discernement pour croire aux discours de Washington et de Bruxelles.

Plutôt que de conclure un arrangement qui soit mutuellement acceptable et qui permettra aux ukrainiens de vivre côte à côte et pacifiquement avec les russes, les occidentaux sont en train d’utiliser les ukrainiens pour mener une guerre par procuration contre la Russie.

Poutine n’est peut-être pas un enfant de cœur, mais les provocations occidentales ne cessent depuis 25 ans. L’OTAN n’a fait qu’accroitre les tensions en Europe et peut-être que si cette alliance avait été dissoute comme cela avait été promis aux soviétiques au moment de la chute du mur de Berlin, alors nous n’en serions pas là. Croire que l’OTAN se bat pour la paix, c’est comme croire que Pfizer se bat pour notre santé.

Soyez vigilant ! Sur tous les conflits que nous avons connus au cours de ce 21ème siècle, nous n’avons pris conscience que trop tard que le réel était bien plus complexe que le récit proposé par les principaux médias occidentaux.

Rappelez-vous l’invasion de l’Irak et la fiole présentée par Collin Powel à l’ONU. Une guerre illégale menée par les USA sur la base de fausses preuves et sans aucun respect du droit international. Une guerre illégale qui a fait des centaines de milliers de victimes civiles et dont les conséquences ont été dévastatrices pour l’Irak.

Je n’ai pas souvenir qu’en 2003, les USA et leurs alliés avaient subis le déchainement de sanctions que subi la Russie actuellement (interdiction d’emprunter les espaces aériens, gel des avoirs, bannissement de réseaux bancaires, interdiction de diffusion des chaines d’information, limogeage de musiciens, bannissement des compétitions culturelles et sportives, etc.).

Même l’UEFA, l’instance dirigeante du football européen, qui avait sanctionné les champions d’Écosse (Celtic Glasgow) après que leurs supporters aient affiché des drapeaux palestiniens, et ce, au nom des règles qui interdisent l’utilisation de tout moyen pour transmettre un message qui n’est pas adapté à un événement sportif (en particulier les messages à caractère politique, idéologique ou religieux), tolère maintenant tranquillement l’utilisation du drapeau ukrainien dans les travées des stades et se permet même de disqualifier les clubs russes de toutes les compétitions européennes. Bienvenue au bal des hypocrites !

Je ne comprends donc pas pourquoi faut-il être sensible aux souffrances des ukrainiens, et pas aux souffrances des palestiniens qui vivent la même situation que l’Ukraine depuis plus de 70ans !?

Je ne comprends pas pourquoi faut-il être plus sévère avec la Russie qu’avec d’autres pays qui ont eu recours à la guerre illégale dans le passé !?

Le recours à la guerre illégale doit être combattu avec les mêmes critères quelle que soit les protagonistes. On ne peut pas avoir des valeurs et des principes à géométrie variable.

Chrislain Gauthier INOUSSA
Citoyen du monde épris de Paix

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here