Washington / Assemblées Annuelles du FMI et de la Banque Mondiale : Réunion des Ministres des Finances des pays francophones à faible revenu

0
117

Assemblées Annuelles du FMI et de la Banque Mondiale / Réunion des Ministres des Finances des pays francophones à faible revenu / Washington:

L’endettement et le surendettement de certains pays au cœur des discussions.

Le President de la Commission de la CEMAC, Pr Daniel Ona Ondo, accompagné du Pr Djiena Wembou, Secretaire Permanent du PRÉF CEMAC, a pris part à la Réunion des Ministres des Finances des pays francophones à faible revenu, qui s’est tenu dans la matinée du 17 octobre 2019 en marge des Assemblées Annuelles du FMI et de la Banque Mondiale. La réunion était présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances de Madagascar, Mr Richard Randriamandrato, accompagné de Mme Narjess Saidane, Représentante de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) auprès des Nations Unies, et de Mr Uzziel Ndagijimana, Ministre des Finances du Rwanda.

La réunion a été l’occasion pour le Président de séance de faire un tour d’horizon de la situation économique et sociale des pays francophones représentés. En effet, il considère qu’il y a une amelioration continue de la situation économique cependant cela reste insuffisant et des efforts considérables restent à faire. Il considère que l’on doit faire de l’émergence une priorité. Avec un taux d’endettement de 47% en 2017, des ajustements sont nécessaires car on risque des problèmes de surendettement en continuant sur cette voie. Pour ce faire, un atelier est organisé en Décembre 2019 au Rwanda par l’OIF sur les questions d’ajustement de la dette. Il a ensuite fait un tour de table où les discussions se sont essentiellement tournées sur la dette dans les pays membres du réseau et les pistes à suivre pour l’avenir.

Pour finir, les ministres ont appelé la communauté internationale à prendre des mesures beaucoup plus fortes pour éviter une nouvelle crise de la dette de grande ampleur et appuyer les Objectifs de développement durable. Ils ont aussi réitéré leurs recommandations au FMI et à la Banque Mondiale pour aider les pays à collecter plus de recettes fiscales et de manière plus progressive, et pour réduire les coûts et risques des partenariats public-privé.

Commission Cemac

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here