Un hélicoptère russe bombarde un site minier et tue 2 travailleurs en République centrafricaine

0
424

 

Un hélicoptère de combat russe appartenant au groupe de sécurité Wagner, jeudi 6 janvier 2022, a bombardé le site minier de Ndassima à Bambari, en République centrafricaine, tuant deux civils et en blessant 10 autres.

Le haut commandement militaire de la République centrafricaine et leurs alliés russes ont déclaré que le bombardement était une erreur de ciblage.

« L’hélicoptère russe avait bombardé au cours des deux dernières semaines la localité de Bambari avec l’intention de harceler et de chasser des éléments du groupe rebelle Unite pour la Paix en Centrafrique (UPC) de la région », a déclaré une source militaire de premier plan à HumAngle.

Selon la source militaire qui n’a pas souhaité être nommée, l’hélicoptère a largué deux explosifs sur une position du site minier de Ndassima appartenant au groupe de sécurité Wagner vers 2 heures du matin CAT le jeudi 6 janvier.

« Certains des blessés ont été transférés dans un hôpital de Bambari tandis que les autres ont été transférés dans la capitale Bangui. »

« Pour le moment, nous ne connaissons pas le nombre de mercenaires russes qui ont été tués ou blessés lors de l’attaque, mais certains témoins oculaires disent avoir vu un mercenaire Wagner blessé être transféré à l’hôpital de Bambari parmi les victimes. »

Selon d’autres sources sécuritaires locales, cette nouvelle stratégie d’attaques aériennes nocturnes pour forcer les rebelles à se rendre, à laquelle ont eu recours ces dernières semaines les mercenaires russes dans le but de faire également pression et de démoraliser les rebelles semble toucher principalement des civils innocents. .

Home

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here