Touadéra se plie à l’ultimatum d’Ali Darass et ordonne aux éléments des Faca et FDSI de quitter Mobaye

0
1739

Le président Touadéra, en sa qualité de chef suprême des armées, s’est plié à l’ultimatum à lui adressé par le mercenaire nigérien Ali Darass, ministre – conseiller à la primature en charge de la sécurité de la région Centre – est, s’opposant catégoriquement au redéploiement des Faca et des FDSI, dans les préfectures de la Ouaka et de la Basse Kotto, et de ce fait, exigeant leur retrait immédiat et sans condition de la ville de Mobaye où elles étaient arrivées et stationnées.

En réponse, il a ordonné depuis la matinée à celles – ci de lever l’ancre dare – dare. Aussitôt dit, aussitôt fait. Au moment où nous mettons sous presse, leurs convois sont déjà signalés à Bambari, chef – lieu de la Ouaka, où elles passeront la nuit pour mettre le cap vers Bangui demain, avant les premières lieurs du jour.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here