Tiken Jah Fakoly: « les Guinéens ne doivent pas écouter la CEDEAO (…) Alpha Condé doit être jugé devant la CPI »

0
73
23 0

Dans « Mirador », de la radio Fim fm, Tiken Jah a souhaité que Alpha Condé soit jugé afin de s’expliquer sur la mort des manifestants sous son régime et surtout servir d’exemple.

Le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly n’est pas resté sans mot dire, sur le coup d’Etat de la Guinée. Ancien allié d’Alpha Condé, il a souhaité que l’ex-chef d’Etat guinéen serve de cobaye pour les dirigeants africains qui malmènent leurs peuples et boycottent les lois de la République. Il voudrait en l’occurrence, que Condé s’explique sur la répression violente des manifestations et les morts enregistrées sous son règne.

« Je pense que Alpha Condé, il faut qu’il soit jugé. Il faut qu’il vienne expliquer comment tous ces manifestants ont été tués parce que la conscience humaine a besoin d’exemples. Si on ne corrige pas les erreurs, on va toujours continuer à faire des erreurs. Alpha Condé doit répondre des actes, de tous ceux qui ont été tués pendant son règne parce qu’il a manifesté quand il était opposant », a déclaré Tiken Jah Fakoly. « Il ne faut pas libérer Alpha Condé, il doit répondre devant la justice », a-t-il insisté.

Tiken Jah Fakoly s’en est également pris à la délégation de la CEDEAO envoyée à Conakry, après le coup d’Etat. « Les Guinéens ne doivent pas écouter la Cedeao car, ils (Ndr: les émissaires) viennent négocier pour un ami (…), la Cedeao est un club d’amis. Alpha Condé a déçu les Guinéens. Alpha Condé doit être jugé en Guinée ou devant la CPI pour tous ses crimes… », a-t-il martelé.

La délégation dépêchée par la CEDEAO à Conakry est composée de plusieurs ministres et du président de la commission de la CEDEAO Jean Claude Brou. A Conakry, les émissaires de la CEDEAO ont pour missions prioritaires: négocier la libération du président Alpha Condé, écouter la junte et savoir les raisons du coup d’État.

bwt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here