TENSIONS ENTRE LE RWANDA ET LA RDC : Éviter à tout prix  l’affrontement

0
68
TENSIONS ENTRE LE RWANDA ET LA RDC : Éviter à tout prix  l’affrontement

TENSIONS ENTRE LE RWANDA ET LA RDC : Éviter à tout prix  l’affrontement

Plus rien ne va entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. En effet, presque chaque jour qui passe apporte son lot d’escalade entre les deux pays voisins qui s’accusent mutuellement de tentative de déstabilisation. Alors que Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles du M-23, le Rwanda soupçonne son géant voisin de servir de base arrière aux FDLR. Malgré les tentatives de médiation du président angolais, la méfiance reste la chose la mieux partagée entre les présidents Félix Tshisékédi et Paul Kagame qui continuent de se regarder en chiens de faïence. Preuve de cette tension toujours palpable, la RDC a décidé d’expulser l’ambassadeur du Rwanda à Kinshasa. Vincent Karega, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été sommé de quitter le pays dans un bref délai. Les autorités congolaises disent détenir des rapports émanant de drones qui démontreraient l’arrivée massive de troupes rwandaises sur leur sol en vue de soutenir les rebelles du M23 qui, faut-il le rappeler, gagnent du terrain. Pas plus tard que le week-end écoulé, ils ont conquis la ville de Rutshuru centre et celle de Kiwanja, provoquant de milliers de nouveaux déplacés. Jusqu’où ira l’escalade entre les deux voisins ? C’est la question que plus d’un observateur se pose. Toujours est-il qu’il ne saurait y avoir de solution durable  en dehors de la voie diplomatique qui, à travers un renforcement de la coopération et une mutualisation des efforts, pourrait permettre de porter l’estocade à ces groupes rebelles qui se jouent des frontières entre les deux pays. Toute autre option serait périlleuse pour l’ensemble de la région des Grands Lacs en proie à l’instabilité. C’est le lieu d’en appeler à l’implication de la communauté internationale, avec l’Union africaine (UA) en tête, qui doit mettre les bouchées doubles pour rabibocher les deux voisins qui, chaque jour qui passe, font un pas de plus vers l’affrontement. Il ne faudra donc pas attendre que le pire arrive pour vouloir jouer les pompiers. Pour cela, il faudra commencer par dire la vérité au président Kagame qui, s’il est vrai qu’il a le droit de se défendre, donne parfois l’impression de ne pas jouer franc-jeu. Tant et si bien qu’il est en froid avec la plupart de ses voisins.

B.O

Le Pays

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here