Tchad : Mahamat Idriss Déby fait appel à une société militaire privée américaine

0
62

 

Tchad : Mahamat Idriss Déby fait appel à une société militaire privée américaine

Publié le 04.06.2024

Le président tchadien, Mahamat Idriss Déby, s’essaye à un délicat équilibre diplomatico-militaire entre la Russie et les États-Unis. Alors que la société paramilitaire russe Wagner opère désormais dans le sud du Tchad, et a mis en scène la réouverture de la frontière avec la Centrafrique, le chef de l’État s’est attaché les services de la société militaire privée américaine Triarii International Consulting Group. Dirigée par un vétéran de l’US Army, l’ancien colonel du corps des Marines Joe Cabell, cette structure recrute actuellement des instructeurs en vue de déployer un programme de formation de plusieurs bataillons de l’armée tchadienne. Notamment des troupes destinées à intégrer des missions des Nations unies.

Le président Déby ne cache pas sa volonté de réajuster sa coopération sécuritaire avec Washington, contraint depuis avril de retirer une partie de ses troupes présentes sur le territoire tchadien. Il prend toutefois soin d’éviter une rupture totale avec les alliés historiques occidentaux, n’excluant plus de participer à la Conférence de haut niveau sur la paix en Ukraine, prévue mi-juin en Suisse.

Dans le même temps, il cherche à contenir l’influence croissante des réseaux politico-militaires russes, dont il a sollicité les services et facilité les déploiements ces derniers mois. Sous pression de Moscou et de Wagner, qui a un temps envisagé de déstabiliser le pouvoir tchadien, Mahamat Idriss Déby compte aussi sur son partenariat avec les Émirats arabes unis. Ces derniers disposent d’un accès privilégié à certaines infrastructures stratégiques, telles que l’aéroport d’Amdjarass, et ont livré du matériel militaire et des instructeurs à l’armée tchadienne.

AI

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici