Tchad : le FACT confirmerait – il sa neutralisation ?

0
200
COMMUNIQUE DE PRESSE N°0013/B.E/2021
A Le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad informe la communauté panafricaine, l’opinion publique française et la communauté internationale que dans la nuit du 21 au 22 avril 2021 notre commandement a été bombardé sur ordre de la junte militaire avec la complicité des officines étrangères présentes dans notre pays. Ces bombardements n’ont été possibles que grâce à la surveillance de l’aviation française. Il s’agissait d’une opération destinée à éliminer physiquement le Président du FACT, Monsieur Mahamat Mahadi Ali. Mais l’opération a échoué.
Le FACT condamne cette tentative d’assassinat de son leader et demande aux pays membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU de se saisir de la question, notamment du rôle joué par la France dans cette tentative d’assassinat de son Président.
Le FACT déplore la voie choisie par la France et ne reconnait pas la junte militaire installée au pouvoir à N’Djaména au mépris de l’ordre constitutionnel tchadien et invite le peuple tchadien à rejeter catégoriquement cette crapuleuse conspiration sur le dos du Tchad.
Vive la Résistance Nationale, Vive le Tchad uni, démocratique, laïc et prospère.
Lu Pour Vous
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here