Tchad : des officiers de police radiés par décret

0
1078

Alwihda Info | Par Info Alwihda – 20 Juin 2019 modifié le 20 Juin 2019 – 16:55

Un véhicule de police au Tchad. © Alwihda Info

Un véhicule de police au Tchad. © Alwihda Info
Au terme du décret n° 852 du 19 juin 2019 du Président de la République, par délégation de pouvoir au secrétaire général de la Présidence de la République, il est porté révocation des fonctionnaires de la Police nationale, avec suspension des droits à pension.

Il s’agit des officiers de police suivants, en service au commissariat de sécurité publique n° 7 :
– Abdelkerim Hassan Nassour, officier principal de police en service au CSP 7 ;
– Mahamat Abdoulaye Ali, gardien de la paix en service CSP 7 ;
– Ousmane Patia Kérim, gardien de la paix en service CSP 7.

Ils sont révoqués pour « faute grave et manquements aux obligations professionnelles de nature à ternir l’image de l’institution. »

Alwihda Info | Par Info Alwihda – 20 Juin 2019 modifié le 20 Juin 2019 – 16:55

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here