Syndication domestique : la Centrafrique prépare une autre émission de 50 milliards de Fcfa

0
105

Syndication domestique : la Centrafrique prépare une autre émission de 50 milliards de Fcfa

Selon le calendrier des émissions des titres publics du pays, pour le compte du deuxième trimestre 2024, une partie des ressources levées servira aux rachats des BTA et OTA pour des montants d’un peu plus de 15 milliards de Fcfa.

Le Trésor public de la République Centrafricaine (RCA) procédera le 29 avril 2024 à une émission par syndication domestique d’une enveloppe de 50 milliards de Fcfa, selon le calendrier des émissions des titres publics du pays, pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours. Il s’agit de la deuxième opération de l’Etat centrafricain à travers cet instrument après un franc succès sur celle de 25 milliards de Fcfa, effectuée en août 2023. Une partie des ressources levées servira aux rachats des BTA et OTA pour des montants d’un peu plus de 15 milliards de Fcfa, détaille le calendrier signé par Hervé Ndoba, ministre centrafricain des Finances et du Budget. Pour l’heure, les autorités ne donnent pas de détails sur les taux d’intérêt ainsi que les maturités des emprunts.

Lire aussi : Auréolée de sa première note de crédit, la RCA fait la cour aux investisseurs camerounais pour 200 milliards de Fcfa

Rappelons que pour cette année 2024, la loi de finances du pays table sur un besoin global de financement projeté à 86 milliards de Fcfa, soit un solde budgétaire (différence entre les recettes et les dépenses d’un gouvernement) négatif de 28 milliards de Fcfa et des charges de trésorerie et de financement du budget (service de la dette, contrepartie Droits de Tirages Spéciaux/FMI etc.) de 58,7 milliards de Fcfa. Afin de répondre à cette nécessité, le gouvernement entend aussi bien recourir au marché monétaire de la banque centrale qu’au marché financier sous régional. Sur chacun des deux marchés, le pays compte mobiliser 100 milliards de Fcfa respectivement.

Lire aussi : Distinction : CCA Bank sacré meilleur Spécialiste en valeurs du trésor de la RCA

En Cemac, la RCA est le 4ème pays à émettre des levées de fonds via ce mécanisme sur le marché monétaire. A en croire les statistiques du marché des valeurs du Trésor de la Cemac, trois pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon) ont levé au total 625,1 milliards de Fcfa depuis l’adoption, en novembre 2021 du mécanisme d’emprunt par syndication domestique. Le Cameroun, premier Etat à utiliser cet instrument, a mobilisé 276 milliards de Fcfa en un an (entre janvier 2022 et janvier 2023). De son côté, le Congo a déjà levé près de 200 milliards de Fcfa (entre novembre 2022 et juin 2023) tandis que le Gabon totalise 149,8 milliards de Fcfa.

Lire aussi : La RCA décroche sa première notation financière auprès de Bloomfield Investment

L’emprunt par syndication domestique mis sur pied par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) consiste pour un État à émettre des valeurs du Trésor par l’intermédiaire d’un groupe formé exclusivement de Spécialistes en valeurs du trésor (SVT) constitué en syndicat et ayant à sa tête un chef de file.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici