Surfacturation de matériel militaire sous IBK: l’ex président dans de beaux draps

0
233
Ecrit le

En août 2020, le président malien Ibrahim Boubacar Keita(IBK) démissionnait de son poste et dissolvait le parlement. Une action qui était intervenue, quelques heures seulement après que des soldats en mutinerie l’aient détenu sous la menace d’une arme. Plongeant plus profondément dans la crise, un pays déjà confronté à une insurrection djihadiste et à des manifestations de masse. Quelques mois plus tard des scandales financiers émergent impliquant de nombreux proches du président déchu, avec IBK soupçonné d’avoir reçu des « pots-de-vin ». Une affaire qui a des ramifications jusqu’au Sénégal où la justice vient d’ouvrir une information judiciaire.

Plus de 600 000 millions de francs CFA gelés à Dakar

La Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (Centif) du Sénégal est une cellule de renseignement financier (CRF) de type administratif, placée sous la tutelle du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Créée par la loi uniforme n°2004-09 du 06 février 2004 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, son objectif selon les autorités est de renforcer « le dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ».

C’est la Centif qui récemment aurait mis en évidence une transaction financière délictueuse sur un compte détenu par un citoyen malien. Sur un compte de la Diamond Bank au Sénégal, appartenant à Arouna Thiam, ont été découverts des versements effectués à hauteur de « 669,269 millions FCfa » par la Paramount Group. Une société militaire nommément citée dans les scandales financiers de surfacturation de matériel militaire, issus de la gestion du régime du président malien déchu, Ibrahim Boubacar Keita. Le compte a tout de suite été bloqué, ses avoirs gelés en attendant les conclusions de l’enquête.

La Paramount Group est une société de défense sud-africaine et la plus grande société de défense privée d’Afrique. Selon le rapport du premier trimestre de 2019 du Comité national sud-africain de contrôle des armes conventionnelles, le Mali a acheté 19 véhicules blindés ‘’Marauder’’ à la Paramount Group pour 55 millions de rands soit plus de 2 milliards de FCFA.

source : https://lavraieinfo.com/international/surfacturation-de-materiel-militaire-sous-ibk-lex-president-dans-de-beaux-draps/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here