Sommet pour un nouveau pacte financier mondial : le nom du « Tueur des Centrafricains » ne figure pas parmi les intervenants !

0
311

 

Programme du sommet

Le sommet se déroulera sur deux jours, il permettra des débats au plus haut niveau entre Chefs d’Etat et de gouvernement, responsables d’organisations internationales, représentants de la société civile, des fondations, des fonds et du secteur privé.

sous réserve de changement

Le processus d’accréditation est maintenant clos.

Quelques places restent disponibles pour participer à la vingtaine d’événements de haut niveau, incluant des Chefs d’États et de gouvernements et des représentant de la société civile, qui se tiendront à l’UNESCO et à l’OCDE et qui font partie intégrante du Sommet.

Pour y participer, il vous suffit de nous confirmer votre intérêt et de vous inscrire via le formulaire de contact disponible ici.

Veuillez noter que toutes les sessions (à l’exception de celles à huis clos) seront retransmises en direct.

Jeudi 22 juin

9h00 – 10h00
Cérémonie d’ouverture
  • Ouverture par le Président de la République
  • Témoignages d’acteurs de la société civile

    Mme Vanessa NAKATE, ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF
    Sir Nicholas STERN, économiste
    M. Amar BHATTACHARYA, économiste

  • Messages de

M. Mohamed Bazoum, Président du Niger
Mme Mia Mottley, première ministre de la Barbade
M. Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU

10h30 – 19h00
Six tables rondes
Faire évoluer le modèle des banques multilatérales de développement pour répondre aux défis du XXIème siècle

Modération : Bruno Le Maire / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Abiy Ahmed, Premier Ministre d’Ethiopie
Mme Nirmala SITHARAMAN, ministre des Finances de l’Inde
Mme Janet YELLEN, secrétaire au Trésor des États-Unis d’Amérique

M. Ajay BANGA, président de la Banque mondiale
Mme Mafalda DUARTE, directrice générale du Climate Investment Funds (CIF)
Mme Melinda FRENCH GATES, Bill & Melinda Gates Foundation

 

 

 

 

 

Une nouvelle méthode : les partenariats pour une croissance verte

Modération : Catherine Colonna / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Denis SASSOU-NGUESSO, Président de la République du Congo
M. Abdel FATTAH AL-SISSI, Président de la République arabe d’Egypte
M. Cyril RAMAPHOSA, président de la République d’Afrique du Sud

M. Gustavo Petro URREGO, président de la République de Colombie
Mme Ursula VON DER LEYEN, Présidente de la Commission européenne
M. SANJAYAN, CEO Conservation International

 

 

 

 

 

 

 

 

Dette et affectation de droits de tirage spéciaux : bilan et perspectives

Modération : Nadia Calvino (vice-Prémière Ministre espagnole) / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Edouard NGIRENTE, premier ministre du Rwanda
M. Kaïs SAÏED, président de la République tunisienne
M. Mahamat Idriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad

M. Ranil WICKREMESINGHE, président de la République démocratique socialiste du Sri Lanka
Mme Kristalina GEORGIEVA, présidente du Fonds monétaire international
Dr. Akinwumi A. ADESINA, président de la Banque africaine de développement

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un environnement propice au secteur privé (infrastructures durables, financement des PME)

Modération : Bertrand Badré et Rémy Rioux / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Macky SALL, président de la République du Sénégal
M. Yoshimasa HAYASHI, ministre des Affaires étrangères du Japon

M. Makhtar DIOP, directeur général de la société financière internationale
M. Khadem AL REMEITHI, ADIA, fonds souverain EAU
Mme Jamila BEN BABA (PDG Laham Industrie)
M. Jay COLLINS, Vice-Président Citigroup
M. Thomas BUBERL, DG AXA Group

 

 

 

Des instruments et des financements innovants face aux nouveaux enjeux de vulnérabilité

Modération : Chrysoula Zacharopoulou et Mia Mottley (Première Ministre de la Barbade) / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Nana Addo AKUFO-ADDO, président de la République du Ghana
M. Muhammad Shehbaz SHARIF, premier ministre de la République islamique du Pakistan
M. William RUTO, président de la République du Kenya

M. Charles MICHEL, président du Conseil européen

M. Ilan GOLDFAJN, président de la Banque interaméricaine de développement (BID)
Mme Laurence TUBIANA, présidente et directrice exécutive de l’European Climate Foundation

 

 

 

 

 

 

 

Garantir des informations et des données plus fiables et comparables

Modération : Sylvie Goulard et Mark Carney (GFANZ) / Grand auditorium – Palais Brongniart

M. Bola Ahmed TINUBU (Président du Nigéria)
M. David CRAIG, TNFD
M. Mark CARNEY (GFANZ)

Mme Mary SCHAPIRO, Bloomberg
Mme Sabine MAUDERER, vice-présidente de Network for Greening the Financial System
Mme Catherine MCKENNA, envoyée spéciale UN

 

 

 

 

 

 

 

  •  

 

 

Parallèlement aux tables rondes une trentaine d’évènements se tiendront dans des formats également hybrides autour des principaux objectifs du développement durable.
20h00 – 22h00
Dîner de travail des Chefs d’Etat et de gouvernement

Vendredi 23 juin

8h30 – 9h10
Prologue : le consensus de Paris, quelles pistes pour les prochains mois ?
  • Laurence Tubiana, de l’European Climate Foundation : mot d’introduction
  • Une question à Ngozi Okonjo-Iweala, Directrice Générale de l’OMC : quelles conséquences pour l’agenda commerce ?
  • Une question à Alvario Lario, Président du FIDA : quels impacts pour un fonds comme le FIDA ?
  • Une question à Rajiv Shah, Président de la Fondation Rockefeller : quel rôle pour les philanthropes ?
  • Une question à Matthias Cormann, Secrétaire Général de l’OCDE : quelles pistes de travail pour l’OCDE ?
  • Une question à Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne : quel rôle pour les banques centrales ?
  • Une question à Sultan Al-Jaber, Président de la COP28 : quelles leçons en vue de la COP28 ?
9h15 – 12h30
Cérémonie de clôture
  • Accueil protocolaire et photo de famille
  • Présentation des conclusions des tables rondes
  • Dialogue de haut niveau
  • Point de presse

 

 

 

 

 

 

Les événements thématiques et labéllisés

Au total, plus de 80 événements

50 événements thématiques autour des enjeux du Sommet qui se tiendront au Palais Brongniart, à l’OCDE et à l’Unesco.

22 juin de 18h à 19h au Palais Brongniart – NEF – Special Finance in Common Event: “Leveraging Public Development Banks’ Investments for the SDGs” FiCS

  • Mr. Emmanuel MACRON, President of France
  • Mr. Javier DIAZ, CEO, Bancoldex
  • Mr. Patrice TALON, President of Benin
  • Ms Boitumelo MOSAKO, CEO, Development Bank of Southern Africa
  • Mr. Miguel DIAZ-CANEL BERMUDEZ, President of Cuba
  • Mr. Gene LEON, President, Caribbean Development Bank
  • Mr. Cyril RAMAPHOSA, President of South Africa
  • Mr. Eric LOMBARD, CEO, Caisse des Dépôts
  • Mr. Gustavo PETRO, President of Colombia
  • Mr. S RAMANN, Chairman and Managing Director, SIDBI
  • Mr. Mohammed AL-JADAAN, Minister of Finance, Kingdom of Saudi Arabia
  • Mr. Akinwumi ADESINA, President, African Development Bank
  • Mr. Ajay BANGA, President, World Bank Group
  • Mr. Ilan GOLDFAJN, President, Inter-American Development Bank
  • Ms Dilma ROUSSEFF, President, New Development Bank
  • Mr. Werner HOYER, President, European Investment Bank

23 juin de 8h à 9h au Palais Brongniart – Salle des Colognes

Evénement spécial co-organisé par l’OMS et la BEI : Innovative finance to accelerate investment in primary health care and resilient health systems: the Health Impact Investment Platform (HIIP) (sur invitation uniquement)

En marge du programme officiel, déjà 30 événements labellisés seront également organisés.

22 et 23 juin, colloque au Collège de France, co-organisé par Jameel Poverty Action Lab (J-PAL) et Community Jameel, avec un discours inaugurale d’Esther Duflo : « Lutter contre la pauvreté : de la science aux politiques publiques »

Lien de l’événement

22 juin, concert gratuit organisé par Global Citizen, power our planet.

Lien de l’événement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les principaux participants

 

 

 

L’équipe de coordination du sommet

Didier LE BRET

Coordonnateur du Sommet

Vincent FLOREANI

Organisation

Anne-Claire JUCOBIN

Presse

Envoyés spéciaux

Jean-Pierre Landau

Envoyé Spécial du Président de la République

Adrien Abécassis

Directeur des initiatives politiques et conseiller spécial auprès de la direction du Forum de Paris sur la Paix, Envoyé Spécial adjoint du Sommet

FAQ

Pourquoi un sommet sur un nouveau pacte financier mondial ?

80 ans après la conférence de Bretton Woods, il est grand temps de réformer le système financier international. Les 22 et 23 juin prochains, le Président de la République invite à Paris des chefs d’État et de gouvernement, des représentants d’institutions financières mondiales et des représentants du secteur privé et de la société civile afin de jeter les bases d’un nouveau système pour relever nos défis communs : la lutte contre les inégalités, le changement climatique, la protection de la biodiversité.

Où le sommet se tiendra-t-il ?

Le sommet aura lieu au Palais Brongniart, à l’Unesco et à l’OCDE, à Paris.

Tout au long de son histoire, la France a joué un rôle d’intermédiaire international impartial et a contribué à résoudre certains des problèmes les plus complexes de l’époque, qu’il s’agisse de combler les manques de financement de la recherche contre le SIDA ou encore d’accroître l’accès des pays africains à revenu intermédiaire aux liquidités. Aujourd’hui, sept ans après la conclusion historique de l’Accord de Paris, les dirigeants du monde entier se réunissent de nouveau pour imaginer un avenir plus juste et plus durable pour notre planète.

Quels pays participeront au sommet ?

Il s’agit d’un sommet inclusif et multi-acteurs. Les chefs d’État de pays du Nord comme du Sud ont été invités à participer au sommet, des dirigeants des banques multilatérales de développement, des organisations internationales, le secteur privé, les ONG internationales.

Le nom des participants sera publié d’ici peu.

Quel est l’ordre du jour ?

Ensemble, nous envisagerons une nouvelle « boîte à outil » pour le financement qui sera déclinée à travers six tables rondes de haut niveau et de 40 événements parallèles. Le sommet offrira l’occasion d’examiner les interactions entre réforme des banques multilatérales de développement, mobilisation des capitaux privés, financement pour le climat, infrastructures vertes et réponse aux enjeux de la dette.

Quels sont les objectifs du sommet ?

Dans la perspective des nombreuses échéances internationales qui scanderont la fin de l’année 2023 et les années qui suivront, le sommet pour un nouveau pacte financier mondial permettra de définir les principes des réformes à venir et de fixer une trajectoire vers un partenariat financier plus équilibré entre le Sud et le Nord. Il ouvrira également la voie à de nouveaux accords pour lutter contre le surendettement et permettre à davantage de pays d’accéder aux financements dont ils ont besoin pour investir dans le développement durable, mieux préserver la nature, faire chuter les émissions et protéger les populations contre la crise écologique, là où c’est le plus nécessaire.

Afin de reconstruire la confiance dans le système international, nous avons besoin d’un nouveau consensus qui permettra de déterminer des règles du jeu équitables, de partager le fardeau engendré par la crise écologique et de bâtir la prospérité et la sécurité pour tous les pays. Le Nouveau pacte financier mondial permettra de définir les principes et les mesures nécessaires pour réformer le système financier et lutter contre les hauts niveaux d’endettement qui empêchent les gouvernements de mettre en œuvre une action ambitieuse pour réduire les fractures climatiques, économiques et technologiques qui risquent de fragmenter notre monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici