Sibut : présence de 4 véhicules pleins d’impact de balles en provenance de Dékoa

0
29

Quatre véhicules pleins d’impact de balles mais dont en réalité trois seulement  présenteraient des signes d’une agression,  seraient arrivés à Sibut depuis hier en provenance de la ville de Dékoa. Selon des sources proches du dossier, ces véhicules seraient,  pour la Minusca qui est responsable de  leur  acheminement  dans le chef – lieu de la Kémo, les véhicules des  éléments de la Séléka, canardés au village Ngou, à 10 Km de la ville de Dékoa. Ils seraient parqués,   au moment où nous mettons sous presse cet article, à la brigade de la gendarmerie. Au même moment, il nous a été rapporté la remise d’un prisonnier aux autorités locales et judiciaires pour son transfèrement  à Bangui.

Mais, cette version des faits est balayée d’un revers de la main par d’autres sources indépendantes. Pour ces sources, les véhicules criblés de balles et acheminés à Sibut, ne seraient ni plus ni moins que la résultante d’une simulation astucieusement conçue et mise en œuvre par la Minusca pour prouver, éléments de preuve à l’appui, qu’il y a eu bel et bien combat ce jour – là au village Ngou.

Voilà une révélation qui sous – tend insidieusement à confirmer l’information selon laquelle les éléments de la Séléka n’auraient jamais été attaqués. S’il ne devait pas en être ainsi, où sont alors les corps et les images des combattants neutralisés ? Quid de l’affaire Zoundécko ? Quid de l’affaire Nassolé ?

Affaire à suivre….

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here