Révélation : Touadéra donne de l’argent à Force et Darass mais fait arrêter Ngaïssona

0
228

Centrafrique : entretien discret entre le conseiller russe de Touadera et le chef de guerre Ali Darassa.

Envoyé discrètement dans la région de la Ouaka la semaine dernière par le Président Faustin Archange Touadera, le Conseiller en matière de sécurité intérieure  à la présidence de la République le russe Valery Zakharov a rencontré personnellement le chef de guerre et Patron de l’UPC Ali Darassa dans la commune de Gbokologbo pour lui faire part du message du chef de l’État centrafricain.

 Après leur échec diplomatique de ramener la paix à travers le dialogue, c’est désormais à coup des billets de banque que les Russes comptent temporiser la violence dans le pays.

D’après une source bien renseignée, une délégation spéciale de la Présidence de la République s’est rendue  dans la Ouaka la semaine dernière pour rencontrer le chef de guerre Ali Darassa suite à la demande faite par le chef de l’État à ce dernier.

En tête de cette délégation, le conseiller à la sécurité intérieure du président Faustin Archange  Touadera le Russe Valery Zakharov, appuyé par deux de ses collègues, notamment le conseiller spécial du président Faustin Archange Touadera et  le Coordonateur politique du l’UPC Hassan Bouba, qui est par ailleurs un Conseiller aussi de Touadera.

Ils ont été reçus par le général de la Séléka Ali Darassa.

Pour un cadre de l’UPC contacté par CNC, le conseiller russe du président Touadera Valery Zakharov était le porteur d’un message personnel du chef de l’État au chef de guerre Ali Darassa.

D’après ce cadre, les échanges entre Valery Zakharov et Ali Darassa ont été portés essentiellement sur les moyens de stopper les violences dans les régions contrôlées par l’UPC. Et face aux ardeurs de la France et des États-Unis d’arrêter et de juger tous les chefs de guerre à la CPI, Valery Zakharov a promis à Ali Darassa une protection militaire russe au pays de Poutine ou en Centrafrique. Un plan d’évacuation de ses diamants et or et un projet de construction d’un aérodrome dans son village refuge et de la réhabilitation d’un autre plus proche ont été également débattus.

Pour joindre l’utile à l’agréable et stopper provisoirement les violences, un pactole d’une centaine de millions de F CFA lui a été remis afin d’entretenir ses hommes.

Ce même scénario a été, peu de temps après, réalisé aux miliciens de l’enclave musulmane de pk5. Au début de cette semaine, une enveloppe de plus 150 millions a été remise à l’ex-caporal-chef et chef milicien Nimery Matar alias « Force » et des promesses de lui ouvrir des boulangeries afin d’occuper paisiblement de ses miliciens.

Ce geste du pouvoir a même poussé Nimery Matar alias « Force » à décréter unilatéralement la paix dans la bourgade qu’il contrôle.

Cette offensive russe tous azimuts pour ramener la paix dans le pays inquiète plus d’un. Après l’échec diplomatique  de pourparler de Khartoum avec les groupes armés , puis l’offensive militaire ratée contre la base de la milice d’autodéfense du PK5 qui a conduit dernièrement au bombardement du domicile de Nimery Matar au pk5, le conseiller russe du président Touadera, Valery Zakharov, à travers son cabinet, multiplie des initiatives, dont l’achat de la tranquillité, et non de la paix.

Pour un expert en sécurité contacté par CNC, la méthode ainsi utilisée risque d’encourager l’appétit d’autres  Centrafricains à créer d’autres rebellions avant que Touadera et les Russes quittent le pouvoir.

 

Copyright2018CNC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here