Relations Tchad-Etats Unis : le ministre des Affaires étrangères échange avec une délégation américaine

0
54

Relations Tchad-Etats Unis : le ministre des Affaires étrangères échange avec une délégation américaine

En marge de sa participation au 4ème Sommet de Coordination entre l’Union africaine et ses partenaires à Lusaka en Zambie, le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger, l’ambassadeur Chérif Mahamat Zène, a accordé une audience, ce matin, à une délégation américaine conduite par Ervin Massinga, conseiller du secrétaire d’État aux Affaires étrangères et principal sous-secrétaire adjoint du Département d’État en charge des questions africaines et de l’ambassadrice de des États-Unis auprès de l’Union africaine S.E Jessey Lapenn, rapporte le service de presse du ministère des Affaires étrangères.

“Des échanges fructueux ont permis aux deux délégations de toucher du doigt des questions régionales et internationales, la situation sécuritaire dans le Sahel, la transition politique en cours au Tchad et notamment le renforcement du soutien, sur le plan économique, par les États-Unis au profit du Tchad”, peut-on lire.

La même source précise que le conseiller du chef de la diplomatie américaine, tout en saluant les “excellentes relations” qui existent entre les deux pays, a annoncé au chef de la diplomatie tchadienne que le sénat américain a approuvé l’envoi d’un nouvel ambassadeur accrédité auprès du Tchad. “Pour le diplomate americain, la nomination de cet ambassadeur au Tchad marque une étape importante dans le renforcement de la coopération bilatérale entre le Tchad et les États-Unis”, conclut le service de presse du ministère des Affaires étrangères.

Cette rencontre intervient après une passe d’armes entre les deux pays. La chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Tchad, avait en effet rappelé aux membres du Conseil militaire de transition leur engagement de passer dans les meilleurs délais le pouvoir au civil à travers des élections auxquelles ils ne seront pas candidat. Puis le sénateur Bob Menendez avait déposé au sénat pour approbation un projet qui a pour but d’infliger des sanctions si la junte au pouvoir n’organise pas les élections dans le délai fixé par l’Union africaine.

Des sorties auxquelles le chef de la transition tchadienne a vivement réagi en indiquant le Tchad, un pays souverain n’avait pas de leçons à recevoir.

Source : Tchadinfos

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here