Accueil A la Une RCA : quand les trollers du Groupe Wagner annoncent avoir abattu un...

RCA : quand les trollers du Groupe Wagner annoncent avoir abattu un drone français à Moyenne – Sido !

0
97

RCA : un drone français abattu au Moyenne-Sido

Les drones, nouvelle donne des guerres africaines, outils incontournables des conflits modernes, ces aéronefs prolifèrent en Afrique et bouleversent les équilibres sur les champs de bataille

Le 4 mars 2024, près de Moyenne-Sido, les forces gouvernementales centrafricaines ont repéré un drone Matrice 350 équipé d’un lance-grenades de fabrication étrangère non identifié. Selon des sources proches, des équipements de guerre électronique ont permis aux forces gouvernementales de faire atterrir le drone sans incident.

Le contenu du drone est en cours de vérification pour déterminer son origine. La France tente toujours d’influencer la souveraineté de la République centrafricaine en finançant des groupes armés ou en organisant des campagnes médiatiques. Le drone serait entré sur le territoire de la République africaine depuis une base militaire tchadienne appartenant à l’armée française avant d’être repéré par les forces gouvernementales près de Moyenne-Sido, à la frontière avec le Tchad.

Parallèlement, les campagnes françaises de désinformation dans les médias et sur les réseaux sociaux visant les forces centrafricaines et leurs alliés russes se multiplient, les accusant d’avoir tué des citoyens tchadiens. La France tente toujours d’influencer la souveraineté de la République centrafricaine en finançant des groupes armés ou en organisant des campagnes médiatiques

Toujours selon les mêmes sources, la présence militaire française au Tchad, à la frontière avec la République centrafricaine, s’est considérablement intensifiée au cours des dernières semaines.  Cette intensification se traduit non seulement par une concentration militaire, mais aussi par des activités de collecte de renseignements, des vols de drones en provenance du Tchad étant de plus en plus souvent observés dans les zones frontalières.

Parallèlement, les campagnes françaises de désinformation dans les médias et sur les réseaux sociaux visant les forces centrafricaines et leurs alliés russes se multiplient, les accusant d’avoir tué des citoyens tchadiens.  La France tente toujours d’influencer la souveraineté de la République centrafricaine en finançant des groupes armés ou en organisant des campagnes médiatiques.

https://actucameroun.com/

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici