RCA : LES PROUESSES ET LES PERFORMANCES DU DIRECTEUR GENERAL DE DOUANE FREDERIC THEODORE INAMO CONTINUENT DE PAYER

0
146

LES PROUESSES ET LES PERFORMANCES DU DIRECTEUR GENERAL DE DOUANE FREDERIC THEODORE INAMO CONTINUENT DE PAYER

Heureux lauréat du trophée panafricain, le Directeur général des Douanes et droits indirects, Frédéric Théodore INAMO est un habitué des distinctions honorifiques liées à son acharnement au travail. Le travail, rien que le travail a valu à ce dernier de connaître dans les moindres détails, le monde des Finances et surtout celui des Douanes qu’il a intégrés depuis 2001. Parti du bas de l’échelle, celui-ci a su se familiariser avec tous les services douaniers. Ce qui fait de lui aujourd’hui, un Directeur général efficace.

Dès sa nomination, immédiatement, il impose l’image d’un homme d’Etat serein et impétueux, déterminé à relever le défi de management de la Douane. La Douane n’est pas seulement pour lui une lourde responsabilité, mais une question d’honneur, ce qui l’a amené à faire le serment d’accomplir en apothéose ce qu’il a commencé. Sous son entregent, la Douane a fait des performances dans la mobilisation des recettes et la lutte contre la fraude mais aussi pour les acquis sociaux au profit du personnel. Une prouesse qui a valu au Directeur Général Inamo et l’ensemble des agents de la Douane les félicitations des hautes autorités centrafricaines.

La cinquantaine, l’actuel Directeur général des Douanes et droits indirects, Frédéric Théodore INAMO en poste depuis 2016, est un Juriste et Inspecteur principal des douanes. Il est titulaire des diplômes spécialisés, niveau 3è cycle, en Economie et Finance Publiques.  Il a fait ses preuves à l’Université de Bangui notamment à la faculté de Droit avant d’obtenir son Diplôme d’études supérieures (DESS) en Economie et Finances ; section douane de l’Institut de l’Economie et des Finances Pôle régionale de Libreville au Gabon. Son parcours élogieux lui a valu des distinctions honorifiques à savoir:  –       Commandeur dans l’Ordre du mérite centrafricain ; –       Commandeur dans l’Ordre de la reconnaissance centrafricaine –       Attestation de meilleur Producteur des Artistes Religieux en RCA –       Chevallier dans l’Ordre national de la Reconnaissance Centrafricaine par   Décret   n° 12.254 du 29 novembre 2012, –       Certificat de Mérite de l’OMD (Organisation Mondiale de Douane). Il a occupé diverses fonctions dans l’administration douanière dont les postes d’Assistant au service des Exonérations et Franchises, de Responsable de la Cellule BIVAC, de Chef de service des recettes de Bossangoa  et de Directeur régional des douanes du Nord. Il est depuis mai 2016, le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects.

Ayant gravi tous les échelons de la douane après son intégration dans la fonction publique le 10 décembre 2001 par Arrêté n° 602/MFDEPS/CAB/SG/ ; l’actuel Directeur général des Douanes et droits indirects à quelques ouvrages à son actif. Il s’agit entre autres, de sa mémoire de Maitrise en Droit Privé sur le thème « La réglementation en matière minière en République centrafricaine » ; de sa mémoire du Diplôme d’Etude Supérieure Spécialisé (DESS) sur le thème « Impact du Guichet Unique de la RCA à Douala sur les recettes fiscales et douanières en RCA » et de l’ouvrage : « Redonner à la douane centrafricaine ses lettres de noblesse » Edition Harmattan Cote d’Ivoire.En termes de séminaires et formations au niveau international, Frédéric Théodore INAMO a participé à la réunion interrégionale sur la mise en place d’un cadre de bonne gouvernance des administrations fiscale et douanière à Tourcoing (France) ; aux sessions annuelles du FMI-BM à Washington ; au 130ème et 131ème conseil de l’Organisation Mondiale des Douanes à Bruxelles en Belgique ; à la Conférence SHIELD AFRICA de l’Afrique de l’Ouest et du Centre portant sur la sécurité en Afrique Subsaharienne à Abidjan (Côte d’Ivoire) ; au 129ème et 130ème conseil de l’Organisation Mondiale des Douanes à Bruxelles en Belgique ; à la Conférence des Directeurs Généraux des Douanes sur la Facilitation des Echanges à Busan (Corée du Sud) ; à la Conférence Mondiale de l’Organisation Mondiale des Douanes sur l’Ingénierie de la Technologie et l’Innovation (Tokyo-Japon) ; au 128ème et 129ème conseil de l’Organisation Mondiale des Douanes Bruxelles Belgique ; au 127ème et 128ème conseil de l’Organisation Mondiale des Douanes à Bruxelles en Belgique.

Le Directeur général des Douanes et droits indirects a obtenu le certificat de mérite décerné par l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD). Il a participé à la réunion spécialisée sur la traite des enfants en Afrique Centrale à Yaoundé au Cameroun ; au séminaire sur les Armes Légères et Petit Calibre (ALPC) au Congo Brazzaville ; au séminaire sur les Armes Légères et Petit Calibre (ALPC) à Khartoum au Soudan ; il a obtenu le certificat de séminaire sur les Administrations douanières des pays africains Francophones en Chine ; et un autre certificat de séminaire sur les négociations pour un traité sur le commerce des armes à Casablanca au Maroc. Il a pris part à un Stage de trois (3) mois au port d’OWendo à Libreville au Gabon.Au niveau national, Frédéric Théodore INAMO a obtenu le certificat de participation au séminaire sur « l’ingénierie de la formation » organisée par l’Ecole Inter-Etats des Douanes de la CEMAC en coopération avec l’Administration Française des Douanes et des droits indirects et l’Ambassade de France ; l’attestation de participation à l’atelier de formation des formateurs dans le cadre de « la mise en œuvre du régime de Transit Communautaire » organisée par la CEMAC, avec l’appui de la Banque Mondiale ; le certificate  of Attendance Centre martin Luther King (Ambassade des USA   en RCA) ; l’attestation de participation à la 10ème Edition du séminaire de formation des formateurs sur « l’ingénierie de la formation » organisée par l’Ecole Inter-Etats des Douanes de la CEMAC ; Le certificat de Participation à la formation sur les meilleures pratiques pour l’utilisation des substances appauvrissant la couche d’ozone (SAO) ; l’attestation de formation sur l’initiation aux Nouvelles Technologies et de la communication sur le logiciel LINUX ; l’attestation de participation à la formation sur les thèmes : « Standards commerciaux pour les importations » et « Accord sur l’inspection avant embarquement » ; il a pris part au séminaire de formation sur l’origine, taxation et charte d’investissement, et a obtenu l’attestation de formation des Administrateurs de Crédit Mutuel ; le DG des Douanes a reçu une formation militaire sur la Formation Commune de Base (FCB) à l’ENAM de Bangui ; et a suivi un stage pratique de six (6) mois dans les services douaniers.

Celui-ci parle le sango de manière excellente et s’exprime très bien en français quand bien même son anglais est passable. Il aime la lecture, les voyages, la musique et le football qu’il pratique d’ailleurs bien.   Quels que soient la mission et le but que Frédéric Inamo se donne, il se met au travail avec toute la force dont il est capable et cette force est une énergie intérieure redoutable qui ne fléchit pas. Quand il prend une décision, rien ne l’arrête. Mais avant de la prendre, il se donne le temps de peser le pour et le contre ; ce qui donne l’impression qu’il hésite et ne sait pas ce qu’il veut. Mais comme il sait ce qu’il veut et où il va !Seulement, avec lui, la réflexion et le discernement sont fondamentaux pour bien accomplir une mission. Et dans l’exécution de celle-ci, il s’impose une obligation atavique de rendre compte et de présenter des résultats.

Ainsi est Frédéric Théodore Inamo.

@Lepotentielcentrafricain

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici