RCA : le PRNC de Nourd Grégaza soupçonné d’avoir assassiné 5 civils aux villages Bougnoul Niakania et Krakoma

0
198

Publié le 23 juillet 2020 , 3:48

Ville de Ndélé après les affrontements entre les groupes armés, le 4 mars 2020. Photo CNC / Moïse Banafio

 

Bria, République centrafricaine, 23 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le PRNC (Parti du rassemblement de la nation centrafricaine), un groupe armé extrêmement violent et actif dans le Nord de la RCA, est soupçonné d’avoir assassiné 5 civils, dont 2 au chantier de Bougnoul Niakania, vers Bria,  et 3 au village Krakoma, vers Ndélé.

 

Mercredi, 22 juillet, au village bougnoul niakania, situé à environ 40 kilomètres de Bria sur axe Ouadda, dans la préfecture de Haute Kotto, deux civils de l’ethnie Sara, dénommés amat waga et wouya moyé, ont été froidement assassinés sur un chantier de diamants  par un groupe d’individus armés encore non identifiés par les forces de l’ordre. Or, selon de nombreux témoins de la scène interrogés par CNC, les présumés criminels seraient des éléments rebelles du PRNC (Parti du rassemblement de la nation centrafricaine), dirigé par monsieur Nourd Gregaza. Au même moment, à krakoma, une localité située à 100 kilomètres de Ndélé sur l’axe Ouadda, trois civils, dont une femme et deux hommes, ont été froidement assassinés ce dimanche 19 juillet par des individus lourdement armés, identifiés formellement comme des éléments rebelles du PRNC.

Rappelons que le PRNC, créé et dirigé par monsieur Nourd Gregaza, a été régulièrement cité dans les rapports des Nations unies comme l’un des principaux acteurs de trouble ayant occasionné la mort et le déplacement des nombreux civils dans la région du Nord et du nord-est

 

Copyright2020CNC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here