RCA : débandade générale à Gaga, la situation devient incontrôlable, et un renfort des FACA est en route

0
477

Publié le 1 septembre 2020 , 8:21

deux soldats FCA à Bérongo lors de leur parade de fin de formation
Parade militaire des FACA à Bérengo en 2018.

 

Yaloké, République centrafricaine, mardi 01 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Des forces de défense et de sécurité intérieure en débandade, des employés chinois dépouillés et déshabillés, des bâtiments administratifs  des sociétés chinoises d’exploitation minière saccagée, la ville de Gaga, située dans la préfecture de l’Ombella-Mpoko ressemble depuis dimanche après-midi à un territoire en guerre. Un renfort des soldats FACA en provenance de Bouar serait en route, et la ville est toujours contrôlée par des miliciens lourdement armés.

 

Dimanche 30 août, vers 12 heures, suite aux tirs non intentionnels d’un élément du service de sécurité des sociétés chinoises d’exploitation minière qui auraient fait une blessée parmi les populations locales, une violente altercation s’est éclatée entre les forces de défense nationale et les habitants de la ville minière de Gaga.

Après quelques minutes d’affrontements, des armes lourdes sont sorties de deux côtés. Les soldats FACA, moins équipés et en nombre réduit, n’ont plus de choix que de battre à la retraite. Pendant ce temps, les miliciens armés, mieux équipés et mieux organisés, ont pu prendre le dessus et contrôlent toute la ville après quelques minutes des combats extrêmement violents.  Aussitôt,  les installations chinoises dans la ville sont pillées et saccagées, leurs coffres-forts emportés pendant que  certains employés, particulièrement des Chinois, sont déshabillés et dépouillés par les miliciens.

48 heures plus tard, ce mardi 1er septembre, on vient d’apprendre le déploiement d’un renfort des soldats FACA sur place pour rétablir l’ordre et la sécurité dans la ville.

Notons que depuis quelques semaines, les Chinois sont soupçonnés d’être à l’origine de kidnapping des enfants de moins de 6 ans  dans la région. À Gaga comme à Yaloké, certains ont expliqué que les enfants kidnappés seraient tués et leurs yeux enlevés par les Chinois pour des pratiques rituelles en vue de s’attirer de l’or et des diamants.

Rappelons que dans les localités de Yaloké, puis de Gaga, les Chinois ont développé une stratégie qui consiste à payer directement aux mains des familles des parcelles de terrain particulièrement riche en ressources minières. Selon nos informations, les Chinois achètent 1 m ²à 1000 francs CFA pour leurs activités d’exploitations minières. Cette pratique est largement critiquée dans la région.

 

Depuis Yaloké, Alexis Marcelin Yanga pour CNC

Email : alexisyanga@gmail.com

Directeur de publications

Alain Nzilo

Tel et WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here