Rapport de la 16ème Foire agro-pastorale de Bozoum du 24 au 26 janvier 2020

0
444

La Foire de Bozoum se révèle, de plus en plus, une grande initiative pour le développement agricole et économique de l’Ouham-Pende. 133 groupements étaient présents, venant de Bozoum, Bossemptele, Bouar, Bocaranga, Paoua, Ndim et Ngaundaye.
Pendant les 3 jours de la Foire, ils ont exposé et vendu leurs produits pour un montant de plus de 90.000.000 f CFA (plus de 150.000 euros). C’est le double de l’année passée !
La Foire de Bozoum a été financée par l’Association « Amicizia Missionaria» des Pères Carmes de Arenzano (Genova – Italie).
La Foire a vu l’implication de Caritas Centrafrique, présente avec l’abbé Alain, Secrétaire Exécutif National, et des Caritas de Bossangoa et de Bangui.
Une grande délégation de 3 Ministres a été présente à la Foire : M.Honoré Feizouré, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mme Virginie MBAIKOUA (Action Humanitaire et Réconciliation Nationale) et Mme Madame Aline Gisèle PANA (Promotion de la Femme). Le DG du Ministère du Commerce était aussi présent, avec une nombreuse délégation. Plusieurs cadres du Ministère de l’Agriculture étaient aussi présents.
Des opérateurs économiques étaient aussi présents. A remarquer en particulier l’entreprise HUSAKA, qui a voulu rencontrer les groupements producteurs de maïs, en vue des achats futurs.
La Présidence de la République a octroyé un don de 5 millions de f CFA : une partie (1.800.000 f cfa) a été remise aux lauréats des 2 Concours de la Foire (Concours des Expositeurs et Concours des jardins potagers), le reste (3.200.000 f cfa) a été partagé en raison de 25.000 f cfa à chaque Groupement présent.
Les Ministères de l’Agriculture et celui du Commerce ont aussi contribué en matériel (charrues, brouettes, bottes, etc) pour les prix des Concours.
La Foire a attiré des milliers de personnes, et toutes les activités (marché, restaurants, etc) étaient délocalisées autour du site de la Foire, depuis jeudi jusqu’à lundi matin.
Cette année, pour la troisième fois, la Foire s’est déroulée sur 3 jours au lieu de 2, et les résultats nous encouragent à garder ce changement dans le futur.
Préparation
Après une première réunion préparatoire, une équipe de Caritas s’est rendue en mission pendant 5 jours au début de décembre 2019 à Bocaranga, Koui, Ndim et Ngaoundaye pour informer et sensibiliser les groupements de ces localités pour leur participation à la foire. Ces réunions ont permis aussi de faire un bilan de la campagne agricole, et aussi de discuter sur les prix des produits.
Une deuxième mission, dans les mêmes villes, a eu lieu 2 semaines avant la foire, en janvier 2020.
Le comité d’organisation a loué 6 camions pour le transport de ses groupements. 1.022 sacs de produits agricoles ont été transportés avec ces camions. Des centaines de sacs sont arrivés directement sur la Foire, en provenance de Bozoum et des environs. Les produits agricoles étaient nombreux : arachides, courge, gombo, haricot, igname, maïs, manioc, mil, oignon, pomme de terre, riz, sésame, soja, voandzou. Plusieurs stands présentaient des légumes (carottes, salades, basilic, etc), tandis que d’autres vendaient des produits transformés (miel, cire, liqueur de miel, farines, beignets de riz, etc).

produit NBRE DE SACS QUANTITE VENDUE EN NGAWI PRIX MOYEN PAR GAWI
Arachides coques 597 3.190 2.700
Arachides grains 372 2.155 7.300
Courge 102 541 4.200
Gombo 91 518 3.400
Haricot 595 3.075 2.975
Igname 7 29 2.000
Mais 120 646 3.200
MANIOC 313 1.821 1.400
MIL 467 1.785 2.300
OIGNON 9 59 22.300
POMME DE TERRE 2 5 13.600
RIZ 664 1.119 6.300
SESAME 93 435 5.850
SOJA 89 552 1.100
VOANDZOU 110 635 3.000
LEGUMES 42 271
AUTRES
total 3.673 16.836
EN TONNES 293,8
Données

Déroulement de la Foire
Le jour de la foire, 133 groupements étaient présents. La cérémonie d’ouverture et de clôture était présidée par le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rurale. Le Maire de la Ville de Bozoum, le Préfet de l’Ouham Pende, les Ministres de l’Action Humanitaire et celui de la Promotion de la femme, ainsi que le DG du Ministère du Commerce, l’hon. A.G.Dologuele et 5 députés de la région : tous ont marqué de leur présence la cérémonie.
L’évêque de Bouar, Mgr Mirek Gucwa, est intervenu avec un discours centré sur la responsabilité face au don de la Création, dont les hommes et les femmes ne sont que des gérants, qui doivent le respecter.
Tous les 133 groupements ont participé au Concours de la Foire et 10 ont été récompensés. Et aussi 12 groupements maraichers se sont présentés au concours de meilleur jardin potager et tous ont été récompensés. Pour ces trois jours de marchés, les groupements et tous les commerçants qui ont participé à la Foire ont vendu pour à peu près 90.000.000 f CFA.
Dans l’après-midi du vendredi, à 16h, s’est tenue une rencontre des groupements avec le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rurale, les Ministres de l’Action Humanitaire et celui de la Promotion de la femme, ainsi que le DG du Ministère du Commerce. Pendant presque une heure et demie les groupements ont présenté leurs difficultés au représentants du Gouvernement, qui ont essayé de donner quelques réponses.
Samedi matin il y a eu une visite au Centre Rizicole de Bohoro. Crée par la collaboration chinoise dans les années ’70, ce centre est un modèle pour la technique de culture du riz. Appuyé par Caritas, ce Groupement a pu connaitre la RSI (technique de Riziculture Intensive du Madagascar), qui leur ont permis d’obtenir des productions de 9,6 tonnes par hectare.
La visite a permis au Gouvernement de prendre connaissance aussi des dégâts causés par les inondations d’aout 2019, qui ont détruits 17 hectares de riz, dans ce site (d’autres groupements aussi en ont subi les conséquences).
Dans l’après-midi de samedi, les invités et les autorités ont pu visiter les jardins potagers. Pour encourager l’amélioration de l’habitat urbain, et pour inciter les gens à cultiver des légumes frais pour la consommation et la vente, Caritas a institué un Concours pour les jardins potagers. La visite a permis de découvrir des réalités magnifiques, avec l’implication de familles, déplacés et des femmes.
Dimanche à 11h toute la Foire était en attente des résultats des Concours. Les invités avaient évalué et notés les stands et les jardins potager, et le résultat a permis de décerner aux lauréats un diplôme, une médaille, des outils de travail.
La Foire a eu aussi une bonne couverture médiatique, à travers la nouvelle radio communautaire de Bozoum, Radio la Voix de Koyale, mais aussi avec Radio NdekeLuka et radio Guira.
Le blog de « En direct depuis Bozoum » lui a dédié des interventions :
http://bozoumfr.blogspot.com/…/16e-foire-agricole-de-bozoum…
Pour conclure, nous signalons le très bon travail du staff Caritas, et aussi celui des élèves de la classe de Terminale du Lycée St.Augustin, qui ont suivi l’accueil, la finalisation des contrats entre commerçants et groupements, et la collecte des données.

Bozoum, le 28 janvier 2020
#Caritas

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here