Quels sont les 10 pays africains où la criminalité organisée est la plus faible et ceux où elle est la plus forte?

0
68
Le 08/10/2023 à 14h02

La publication de l’Indice mondial de la criminalité organisée au titre de 2023 donne un aperçu sur le niveau de la criminalité dans 193 Etats et territoires du monde. L’édition 2023 de The Global Organized Crime Index a été enrichie par l’intégration de 5 nouveaux critères pour mieux prendre en considération la complexité croissante du crime organisé dans le monde. Il ressort de ce rapport que certains pays africains figurent parmi ceux où la criminalité organisée est la plus faible, ce qui en fait les Etats les moins violents du monde.

La criminalité n’a cessé de croitre dans le monde au cours de ces dernières années. D’ailleurs, selon The Global Organized Crime Index 2023, l’augmentation de la criminalité est telle que 83% de la population mondiale vivent dans des conditions de forte criminalité. Et celle-ci touche tous les pays et territoires, mais à des degrés divers. C’est ce qui ressort du rapport The Global Organized Crime Index 2023 qui a passé en revue la criminalité dans les 193 Etats membres de l’Organisation des Nations Unies.

Pour évaluer cette criminalité mondiale de plus en plus complexe, tout en se basant sur l’édition de 2021, The Global Organized Crime Index 2023 a intégré 5 nouveaux critères -délits financiers, délits cyberdépendants, commerce illicite de produits soumis à accise, marchandises de contrefaçon, et extorsion et racket. L’objectif est de mieux appréhender la complexité de la criminalité transnationale avec l’inclusion des acteurs du privé et la prise en compte des menaces émergentes.

Au-delà, l’Indice mondial de la criminalité organisée vise à provoquer un dialogue constructif sur le thème de la criminalité organisée et ses impacts. L’indice facilite le travail des différentes parties prenantes dans la mise en œuvre des stratégies de lutte contre les économies illicites tout en leur donnant les moyens de mesurer l’efficacité de leurs réponses.

En ce qui concerne la méthodologie utilisée pour l’édition 2023 de The Global Organized Crime Index, l’indice est composé de deux composants. Le premier, la criminalité, se subdivise en deux sous-composants : les marchés criminels et les acteurs criminels. La premier sous-composant est défini comme les systèmes politiques, sociaux et économiques entourant toutes les étapes du commerce illicite et/ou de l’exploitation des biens des personnes. Le second sous-composant de la criminalité, celui des acteurs criminels, évalue la structure et l’influence de 5 types d’acteurs criminels: les groupes de type mafieux, les réseaux criminels, les acteurs étatiques, les acteurs étrangers et les acteurs du secteur privé. Le score de criminalité permet aux parties prenantes d’identifier les menaces et leur puissance.

Le second composant est relatif au renforcement de la résilience utilisée pour évaluer la vulnérabilité d’un pays face au crime organisé ainsi que sa capacité à y résister par le biais de mesures politiques, économiques, juridiques et sociales. La résilience fait ainsi référence aux mesures prises par les pays, tant par les acteurs étatiques que ceux non étatiques.

Pour chacun de ses deux composants est mesuré le score de chaque pays. Ainsi, pour cette nouvelle édition, ce sont en tout 15 indicateurs qui sont désormais pris en considération pour évaluer la criminalité dans chacun des 193 pays et territoires étudiés.

Des notes sont attribuées à chaque indicateur. Au final, une note globale allant de 1 à 10 est octroyée à chaque pays. Plus ce score est proche de 1, moins la criminalité est élevée dans ce pays. Et plus le score est proche de 10, plus la criminalité organisée dans le pays est élevée. Ainsi, avec score de 1,62, Tuvalu se classe au 193e rang mondial de The Global Organized Crime Index 2023, soit le pays où la criminalité organisée est la plus faible au monde. A contrario, avec un score de 8,15, Myanmar (la Birmanie) est l’Etat où le crime organisé est le plus élevé au monde. et occupe le 1er rang des 193 pays du classement Quant à l’indice moyen mondial de la criminalité organisée, il se situe à 5,03.

D’après l’édition de 2023, on note un recul de la criminalité dans plusieurs régions du monde dont l’Asie de l’Est et l’Asie Centrale, ainsi que l’Afrique de l’Ouest et centrale.

En dépit de ces améliorations, le taux de criminalité en Afrique reste élevé. D’ailleurs, c’est le continent le plus affecté par la criminalité organisée avec un score de 5,25 sur 10, à cause notamment de la contribution des acteurs criminels qui obtiennent une note de 5,4 alors que les marchés criminels africains ont reçu une évaluation moins élevée de 5,05.

Néanmoins, certains pays africains sont très bien classés dans la catégorie des pays où la criminalité est la plus faible. Ainsi, Sao Tomé-et-Principe est le second pays au monde où la criminalité organisée est la plus faible avec un score de 1,70 sur 10, le classant au 192e rang mondial, derrière Tuvalu, 193e mondial avec un score de 1,62.

Suivent le Rwanda avec un score de 3,60 qui le classe au 164e rang mondial et les Seychelles (3,90 et 156e mondial). Les autres pays où la criminalité est faible sont le Lesotho (3,92, 155e mondial), les Comores (3,92, 151e mondial), l’Erythrée (3,97, 153e mondial), le Cap-Vert (4,28, 142e mondial), la Namibie (4,30, 141e mondial), le Botswana (4,35, 140e mondial) et Maurice (4,37, 138 mondial).

Classement des 10 pays africains où la criminalité organisée est la plus faible

Pays Rang mondial Rang Afrique Score Var (2023/2022)
Sao Tomé-et-Principe 192e 54e 1,70 -0,08
Rwanda 164e 53e 3,60 -0,07
Seychelles 156e 52e 3,90 +0,23
Comores 155e 51e 3,92 +0,02
Lesotho 154e 50e 3,92 +0,06
Erythrée 153e 49e 3,97 -0,37
Cap-Vert 142e 48e 4,28 +0,24
Namibie 141e 47e 4,30 -0,03
Botswana 140e 46e 4,35 +0,64
Maurice 138e 45e 4,37 -0,14

Source: The Global Organized Crime

Globalement, les pays africains où la criminalité est faible sont composés d’Etats insulaires (Sao Tome-et-Principe, Seychelles, Maurice et Comores) et des pays de faibles populations (Erythrée, Lesotho, Botswana, Namibie, Cap Vert et Rwanda).

A l’opposé, parmi les pays africains où la criminalité est jugée élevée, on trouve les grands pays dont certains sont les plus peuplés du continent. La République démocratique du Congo (RDC) avec un score de 7,35 sur 10 est considéré comme le pays où la criminalité est la plus élevée en Afrique et occupe le 5e rang mondial de cette catégorie.

Juste derrière suivent le Nigeria et l’Afrique du Sud avec des ratios respectifs de 7,28 sur 10 et 7,18 sur 10.

Les autres du Top 10 où la criminalité organisée est élevée sont le Kenya (7,02), la Libye (6,93), la Centrafrique (6,75), l’Ouganda (6,55), le Soudan (6,37), le Soudan du Sud (6,32) et le Cameroun (6,27).

Classement des 10 pays africains où la criminalité organisée est la plus élevée

Pays Rang mondial Rang Afrique Score Var 2023/2022
Cameroun 37e 10e 6,27 -0,04
Soudan du Sud 36e 9e 6,32 -0,02
Soudan 33e 8e 6,37 -0,09
Ouganda 29e 7e 6,55 +0,41
Centrafrique 23e 6e 6,75 -0,29
Libye 18e 5e 6,93 +0,38
Kenya 16e 4e 7,02 +0,07
Afrique du Sud 7e 3e 7,18 +0,56
Nigeria 6e 2e 7,28 +0,13
République démocratique du Congo 5e 1er 7,35 -0,40

Source: The Global Organized Crime

A noter qu’au niveau mondial, les pays qui ont les taux de criminalité organisée les plus élevés sont Maynmar (score de 8,15), Colombie (7,75), Mexique (7,57) et Paraguay (7,52).

Enfin, il faut noter que l’évaluation de la criminalité dépend des critères et de la méthodologie retenus. Ainsi, si la Namibie et le Botswana figurent en bonnes places dans le classement de The Global Organized Crime Index 2023, dans une étude récente d’Insider Monkey, un site financier qui fournit gratuitement des données sur les délits d’initiés et les fonds spéculatifs aux investisseurs, les deux figurent aussi parmi les 30 pays les plus violents au monde en occupant respectivement le 15e et le 18e rang mondial. De même, selon la base de données mondiale Numbeo, la capitale de la Namibie, Windhoek, figure parmi les villes les plus dangereuses au monde.

Dans tous les cas, et quels que soient les critères retenus, les organismes estiment que la criminalité ne cesse de s’étendre dans le monde et n’épargne aucun pays. Du coup, The Global Organized Crime estime qu’il urge de mettre en place des stratégie et actions pour lutter contre la criminalité organisée à l’échelle mondiale.

Par Moussa Diop
Le 08/10/2023 à 14h02

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici