Paoua : l’enlèvement de deux personnes au village Bémaïdé fait paniquer la population

0
53

Deux personnes ont été kidnappées dans le village Bémaïdé situé à 47 Km de Paoua à la suite d’une incursion des combattants Séléka. Les habitants du village ont été de nouveau attaqués ce 21 septembre par les mêmes agresseurs.  

L’attaque du village Bémaïdé s’est déroulée aux environs de 11 heures 30 minutes. « Les gens qui étaient au champ ont été pris pour cible, l’un d’eux a été blessé au pied et conduit à l’hôpital », a expliqué une source locale. Un habitant qui a requis l’anonymat explique que « deux personnes ont été kidnappées au village Bédaka » situé à 52 Km de la ville de Paoua.

La panique s’est généralisée dans les villages. Les Séléka ont fait incursion dans les champs, mettant la population en débandade. Le bilan fait état de plusieurs personnes blessées mais aucun cas de tuerie n’est enregistré. De nombreux villages périphériques de Paoua sont également touchés par l’insécurité. « Dans les communes de Miapéndet, Babéssar et Baria, l’insécurité règne », indique cette même source.

Selon une source locale, les assaillants exigent des postes de responsabilité dans le pays.

Exaspérée, la population demande « au gouvernement de prendre ses responsabilités » en augmentant « l’effectif des Forces armées centrafricaines basées à Bédaya 2, Badaka, Dédénguéré, Démbéré ». Les patrouilles militaires restent handicapées dans la région de Paoua à cause des « pistes rurales et des ponts qui connaissent une dégradation avancée ».

Aujourd’hui, la sécurité reste fragile dans les localités périphériques de Paoua malgré la présence des FACA qui ont facilité le retour des déplacés internes suite à la crise sécuritaire de 2017.

RNL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here