Ouham – Pendé : Débandade totale des populations civiles suite à l’opération de la Minusca contre les positions des 3R !

0
795

#CENTRAFRIQUE 🇨🇫 #CRISES :Pourchassés par la #Minusca, des centaines des rebelles de 3R se regroupent près de #Bocaranga, les populations en fuite.

#Bouar – Des centaines des rebelles du groupe Retour, Réclamation et Réhabilitation (#3R), pourchassés par les #Forces_de_la_Minusca dans les trois Préfectures du Nord-Ouest depuis jeudi, se sont regroupés massivement dans la Sous-préfecture de #Koui et ses environs. Les populations, prises de panique, quittent leur domicile en débandade.

L’opération de la Minusca contre les positions du groupe 3R dans l’#Ouham_Péndé, la #Nana_Mambéré et la #Mambéré_Kadéï, baptisée « #Anvil », déclenchée

Ce jeudi matin, a permis, selon nos informations, de démanteler plusieurs bases-arrières du mouvement retour, réclamation et réhabilitation (3R) dans plusieurs localités du nord-ouest de la République centrafricaine.

Cependant, les rebelles, pourchassés ailleurs, se sont massivement regroupés dans la sous-préfecture de koui, dans l’Ouham-Péndé depuis 24 heures.

Pendant ce temps, d’autres rebelles, quelques heures après la fin de l’opération de la Minusca, ont progressé, en tenue civile, de koui jusqu’au village #Makounzi_Wali, à une soixantaine de kilomètres de Bocaranga.

Les populations, prises de panique, ont dû quitter précipitamment leurs domiciles pour se réfugier à Bouar pour les uns, et Bocaranga pour les autres.

Selon des informations recoupées sur place, de koui jusqu’au village Makounzi Wali, on ne trouve que des rebelles en tenue civile avec leurs armes. Les populations civiles n’y sont plus.

Alors, tout le monde se demande s’il la Minusca va-t-elle poursuivre ses opérations contre les 3R afin de contraindre ces rebelles récalcitrants à se regrouper à koui comme elle avait annoncé ?

Affaire à suivre.

Copyright2019CNC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here