ONU/RCA : le ministre des affaires étrangères Sylvie Baïpo Témon retire la lettre demandant le départ des 4 fonctionnaires de la Minusca

0
774

Le chapitre crise entre la Minusca et le gouvernement centrafricain est clos selon la mission onusienne. Ceci, suite au retrait de la lettre du ministre des Affaires étrangères demandant le départ de 4 fonctionnaires de la mission onusienne. La mission onusienne salue le sens de responsabilité des Hautes Autorités centrafricaines dans la gestion de cette crise.

A ce sujet, la Porte-parole par intérim de la MINUSCA a rappelé que les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont dénoncé « une récente campagne médiatique anti-MINUSCA et son personnel, tout en exhortant toutes les parties prenantes en RCA à cesser de mener des campagnes de manipulation susceptibles d’inciter à la violence contre la MINUSCA et son personnel ». Affaire dont elle a annoncé la fin : « Pour nous, le dossier est clos. Il est clos dans le sens où la requête du Ministre des affaires étrangères a été officiellement retirée, et à ce propos la MINUSCA remercie le Gouvernement pour cette issue heureuse. C’est aussi l’occasion pour nous de déplorer la campagne de diffamation qu’on a vécue ces derniers temps à travers les journaux, la presse en ligne et les médias sociaux ».

Répondant à une interrogation de la presse sur l’état actuel des relations entre le Gouvernement et la MINUSCA, la porte-parole a souligné qu’« elles sont au beau fixe ». Et d’ajouter qu’à ce propos, « le leadership de la MINUSCA a salué le sens de responsabilité et de sagesse du Président de la République et du Premier ministre, dans la gestion de cette crise, tout en se félicitant de l’excellence de ses relations avec le gouvernement de façon générale ».

Vianney Ingasso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here