Onu/RCA : Antonio Guterres renouvelle sa confiance à Mankeur Ndiaye et dénonce les propos haineux et diffamatoires contre son représentant

0
258

LE SG DE L’ONU RENOUVELLE SA CONFIANCE À MONSIEUR MANKEUR NDIAYE, DÉNONCE LES PROPOS HAINEUX ET DIFFAMATOIRES CONTRE SON REPRÉSENTANT AINSI QUE LA MANIPULATION DE LA POPULATION.

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général continue à suivre de près la situation en République centrafricaine. Il dénonce les propos haineux et diffamatoires de certains leaders centrafricains sur les médias contre son représentant Mr #Mankeur_Ndiaye a qui, il renouvelle toute sa confiance. Il regrette que ces leaders non seulement ont mal interprété les propos de Lr NDIAYE sur les ondes de la RFI mais ceux-ci ont aussi manipulé et obligé une frange de la population a manifesté ce matin devant le siège de la MINUSCA. Il demande par ailleurs au gouvernement centrafricain de tout mettre en œuvre pour que cessent ces campagnes désobligeantes et compte aussi sur l’implication personnelle du Président de la République Faustin Archange Touadera en vu de mettre définitivement un terme aux attaques contre les fonctionnaires des Nations Unies dans le pays.

Le Secrétaire général reste très préoccupé par l’aspect sécuritaire et les menaces contre les populations civiles en République centrafricaine. Il regrette profondément les pertes en vies humaines, la détérioration de la situation humanitaire, le déplacement forcé de plus de 200 000 personnes et l’augmentation de la souffrance de la population. Il condamne fermement la violence, réitère son appel à un cessez-le-feu mondial dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et exhorte toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités. Il réaffirme que les auteurs de graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, ainsi que de crimes graves, y compris le meurtre de civils et de Casques bleus des Nations Unies, doivent répondre de leurs actes.

Le Secrétaire général exhorte les autorités centrafricaines à entamer un véritable dialogue politique inclusif avec l’opposition politique et les groupes armés qui ont renoncé à la violence dans le but de désamorcer les tensions et revitaliser le processus de paix.

Le Secrétaire général réitère que la MINUSCA maintiendra une posture robuste dans la mise en œuvre de son mandat, y compris la protection des civils. Il tient à rassurer le peuple centrafricain du soutien indéfectible des Nations Unies dans ses efforts pour consolider la paix et la démocratie, en étroite coopération avec d’autres partenaires.

Lu Pour Vous

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here