ONU: M. Hilale invité par le Conseil de sécurité à le briefer sur la situation en Centrafrique

0
99

ONU: M. Hilale invité par le Conseil de sécurité à le briefer sur la situation en Centrafrique

A l’invitation de la présidence maltaise du Conseil de sécurité, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, en sa qualité de président de la Configuration République Centrafricaine de la Commission de Consolidation de la Paix (CCP), a briefé, mardi 21 février 2023, le Conseil sur les avancées et les défis en matière de consolidation de la paix dans ce pays africain.

 

Cette réunion a été marquée par la présentation du rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la situation en République Centrafricaine, par la Représentante spéciale du SG et cheffe de la MINUSCA, Valentine Rugwabiza, ainsi que par la participation de la ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et des Centrafricains de l’étranger, Sylvie Baipo Temon.

Cette dernière a salué l’engagement constant de M. Hilale auprès de la RCA dans le cadre de la Configuration RCA de la CCP et exprimé la reconnaissance du gouvernement et du peuple centrafricains pour le travail qu’il mène afin de mobiliser la communauté internationale à rester solidaire de la RCA.

Dans son rapport, M. Hilale a mis en exergue l’importance des efforts de consolidation de la paix en tant qu’outil permettant de s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité en République Centrafricaine.

Il a indiqué à ce propos que la Configuration RCA a mis l’accent, en 2022, sur le renforcement de l’appropriation nationale des priorités en matière de consolidation de la paix en République centrafricaine, qui incluent la tenue des élections locales, le renforcement de l’Etat de droit et de la justice transitionnelle outre le relèvement socio-économique.

Il a indiqué que la République Centrafricaine s’apprête à voter dans des élections locales, prévues en juillet et octobre prochains, une opportunité “unique” pour promouvoir la gouvernance locale, accélérer l’avancement du processus de décentralisation dans le pays, et s’attaquer ainsi à l’une des causes profondes des crises politico-sécuritaires qu’il traverse.

M. Hilale a, toutefois, fait observer que l’insuffisance du financement des élections locales est très préoccupante, précisant que le déficit budgétaire pourrait affecter la tenue du scrutin et créer un réel risque pour la paix et la stabilité.

“Nous appelons avec urgence les Etats membres et les partenaires de la RCA à mobiliser les fonds nécessaires pour combler le manque dans le budget, qui s’élève à près de 7 millions de dollars, en contribuant au basket fund du PNUD qui gère le projet d’appui au processus électoral”, a-t-il insisté.

S’agissant du renforcement de l’Etat de droit et de la justice transitionnelle, le président de la Configuration RCA a fait remarquer que l’accès à la justice et la lutte contre l’impunité constituent une condition sine qua non à la stabilisation de la République Centrafricaine et à la réussite de tout projet de réconciliation nationale.

Il s’est félicité des efforts conjugués des autorités centrafricaines et de leurs partenaires internationaux, dont la Configuration et la MINUSCA, pour l’opérationnalisation de la Cour pénale spéciale de la RCA et de la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation, estimant que ces mécanismes sont essentiels pour traiter les violations des droits de l’Homme, lutter contre l’impunité et garantir la responsabilité des auteurs, la justice et la réparation pour les victimes.

M. Hilale a réitéré que les investissements dans le redressement et le développement socio-économiques en RCA demeurent essentiels à la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA). A ce propos, il a salué la poursuite du dialogue entre le gouvernement et les institutions financières internationales, notamment avec la facilitation de la MINUSCA.

Et de souligner que la Configuration continuera à mettre l’accent sur la cohérence et la coordination des actions susmentionnées, et à plaider en faveur d’un soutien accru de la communauté internationale à la République centrafricaine, en vue d’assurer le retour à une paix durable et à une stabilité pérenne.

Les membres du Conseil de Sécurité ont unanimement rendu hommage à la contribution notable de M. Hilale en tant que président de la Configuration RCA de la Commission de Consolidation de la Paix, illustrant la valeur ajoutée de l’engagement de la Commission de Consolidation de la Paix auprès du Conseil de sécurité.

avec MAP

The Reporter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici