Niger : les avocats du président déchu Mohamed Bazoum annoncent une plainte contre les auteurs du coup d’Etat

0
113

Cette plainte vise le général Abdourahamane Tiani et « tous autres », pour « attentat et complot contre l’autorité de l’Etat, crimes et délits commis par les fonctionnaires et arrestations et séquestrations arbitraires ».
Article rédigé parfranceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié 

Temps de lecture : 1 min

Mohamed Bazoum à Washington (Etats-Unis), le 13 décembre 2022. (EVELYN HOCKSTEIN / AFP)

Les avocats du président nigérien Mohamed Bazoum, renversé par un coup d’Etat le 26 juillet et retenu prisonnier depuis, ont annoncé le dépôt d’une plainte à Niamey contre les auteurs du putsch ainsi que la saisine du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Cette plainte, consultée lundi 2 octobre par l’AFP, vise le général Abdourahamane Tiani, le nouvel homme fort du Niger, et « tous autres », pour « attentat et complot contre l’autorité de l’Etat, crimes et délits commis par les fonctionnaires et arrestations et séquestrations arbitraires ». Dans un communiqué, les avocats de Mohamed Bazoum annoncent également saisir le « groupe de travail sur la détention arbitraire » et le « comité des droits de l’homme », deux organismes du conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

Mohamed Bazoum, qui refuse toujours de démissionner, est retenu prisonnier dans sa résidence depuis le coup d’Etat. Il reste soutenu par certains pays, comme la France, qui refuse de reconnaître la légitimité du régime militaire et le considère comme son seul interlocuteur.

FranceInfo2

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici