Niger : la France ne reconnaît pas les autorités issues du putsch mené par le général Tchiani

0
129

Niger – Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (28 juillet 2023)

 

Le Président Mohamed Bazoum, démocratiquement élu par le peuple du Niger, est le seul Président de la République du Niger. La France ne reconnait pas les autorités issues du putsch mené par le général Tchiani.

Nous réitérons dans les termes les plus fermes les demandes claires de la communauté internationale appelant à la restauration sans délai de l’ordre constitutionnel et du pouvoir civil démocratiquement élu au Niger

Situation au Niger (28 juillet 2023)

 

La Ministre Catherine Colonna s’est exprimée ce matin au sujet de la situation en cours au Niger.

Elle a rappelé que le Président de la République poursuit ses contacts avec le Président Mohamed Bazoum, président démocratiquement élu du Niger, et que le Président de la République et elle-même sont en lien permanent avec les partenaires régionaux, la CEDEAO, l’IGAD, et internationaux du Niger, notamment Antony Blinken.

Catherine Colonna a réitéré la très ferme condamnation de la France face à la tentative de coup d’État et l’appel de la France à la libération du Président Bazoum et de sa famille, leur pleine sécurité ainsi qu’au retour à l’ordre constitutionnel, la restauration de l’intégrité démocratique et le rétablissement des autorités légales.

La CEDEAO s’est exprimée avec la plus grande clarté à cet égard. Catherine Colonna a souligné l’unité d’approche et de vues avec la France et marqué notre détermination à soutenir les efforts des organisations régionales pour que le Président Bazoum soit restauré dans ses fonctions constitutionnelles et que le retour à l’ordre démocratique soit garanti sans délai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici