Ngaoundaye : Abbas Siddiki notifie aux autorités locales la décision relative à la cessation des opérations d’enrôlement et au départ des agents – tablettes

0
334
Des informations en notre possession en provenance des autorités locales de Ngaoundaye et de l’état – major du MLPC  par l’entremise du président Martin Ziguélé ont révélé à notre rédaction que  la cynique décision dûment signée par le mercenaire peulh d’origine camerounaise Abbas Siddiki de 3R, de surcroît ministre – conseiller à la primature en charge de la sécurité de la région du Nord – ouest, partenaire du gouvernement, selon la déclaration du premier ministre Ngrébada faite sur les ondes de RFI, celle de mettre terme aux opérations d’enrôlement dans toutes les zones sous contrôle de ses hommes et d’exiger le départ immédiat et sans condition de tous les agents tablettes, vient d’être officiellement et régulièrement notifiée à qui de droit, c’est – à – dire à leurs destinataires. Elle a été faite au sous-préfet et au maire de Ngaoundaye par le colonel ADAMOU, commandant des éléments 3R de Ngaoundaye. Par la même occasion, ce colonel a annoncé l’arrivée imminente d’autres éléments en provenance de la zone de Koui pour s’assurer de la mise en œuvre effective de cette décision de Siddiki.
La collusion entre ce mercenaire, le gouvernement et les garants et autres facilitateurs de l’Accord de Capitulation de Khartoum, contre la République centrafricaine et le peuple centrafricain, s’éclate désormais au grand jour et ne saurait souffrir d’aucune contestation. Aux Centrafricaines et aux Centrafricains de se réveiller de leur longue nuit de sommeil et d’arracher l’épais bandeau noir qui leur voilait les yeux et l’empêchait de voir, afin de se rendre l’évidence et comprendre qu’ils sont asservis sur leur propre terre, celle de leurs ancêtres et de leurs aïeux, et victimes d’un complot international.
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here