Accueil A la Une Mer Noire : Les forces ukrainiennes frappent un important navire russe en Crimée

Mer Noire : Les forces ukrainiennes frappent un important navire russe en Crimée

0
147
The Russian Navy's large landing ship Novocherkassk sets sail in the Bosphorus, on its way to the Mediterranean Sea, in Istanbul, Turkey May 5, 2021. REUTERS/Yoruk Isik - RC2W45A617HN

Il s’agit probablement de l’une des attaques les plus importantes contre la flotte russe en mer Noire depuis des mois. L’aviation ukrainienne a frappé le navire “Novotcherkassk” dans un port de Crimée, ce mardi 26 décembre au petit matin.

Des avions de combat ukrainiens ont détruit un navire de guerre russe amarré dans un port de Crimée occupée, mardi 26 décembre au matin. Les images de l’incident montrent un incendie puis une énorme explosion dans le port de Feodossiya, vers 3 heures du matin, heure locale, après que des missiles ont atteint le Novotcherkassk, un des plus grands navires de guerre amphibies russes. En annonçant l’attaque sur Telegram, l’armée de l’air ukrainienne a ajouté qu’elle avait également abattu 13 des 19 drones Shahed lancés par la Russie sur des cibles ukrainiennes dans la nuit, relaye Novaïa Gazeta Europe.

Le ministère de la Défense russe a par la suite confirmé l’attaque sur le Novotcherkassk, expliquant que le navire avait été “endommagé” lors des tentatives visant à repousser la frappe, précise le journal de l’opposition russe qui a son siège à Riga, en Lettonie. Le ministère affirme avoir abattu deux bombardiers ukrainiens.

Une explosion “féerique”

Le Novotcherkassk, navire de débarquement de la classe Ropucha, “transportait vraisemblablement des [drones iraniens] Shahed et leurs lanceurs”, assure le site du journal ukrainien NV en donnant la parole à l’expert Pavlo Lakiytchouk : “Nous avons tous vu la détonation qui a eu lieu sur le bateau après l’impact des missiles ukrainiens. Ça, c’est très vraisemblablement dû à la détonation de munitions.” Par conséquent, ajoute-t-il :

“Nous n’avons pas seulement détruit un navire de débarquement russe, nous avons aussi sécurisé notre ciel, du moins pour un certain laps de temps.”

Selon The Daily Telegraph, “cette attaque porte la marque des missiles britanniques Storm Shadow”, rappelant qu’en septembre dernier les missiles de longue portée ont été utilisés pour détruire un sous-marin en réparation dans la cale sèche du port de Sébastopol. Le quotidien britannique reprend également les propos du ministre de la Défense britannique, Grant Shapps, qui a déclaré que cette frappe démontrait que l’Ukraine était encore capable de vaincre la Russie. “Cette dernière destruction d’un navire de la marine de Poutine démontre que ceux qui croient que la guerre en Ukraine est dans une impasse ont tortIls n’ont pas remarqué qu’au cours des quatre derniers mois 20 % de la flotte russe en mer Noire a été détruite.”

Après cette explosion “féerique”, pour reprendre les mots de Nataliya Houmeniouk, porte-parole du commandement sud ukrainien, citée par le quotidien Gazeta, “les Russes ont complètement fermé le pont de Crimée. […] Les occupants sont actuellement en proie à une certaine panique et ils sont désemparés – cette frappe a été une surprise pour eux.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici