Malloum : Les antibalaka décidés à en découdre avec les assassins de l’Abbé Angbabata

0
34

Après le massacre de 15 civils et de l’Abbé Angbabata dans sa paroisse, à Séko, les assaillants formellement identifiés comme en étant les auteurs se sont refugiés dans la commune d’élevage de Malloum, sise à  50 km de Bambari sur l’axe d’Ippy.

 Alertés au lendemain de l’exécution sommaire de 4 chefs de village par ces mêmes mercenaires sans foi ni loi sur la route du retour, les antibalaka de toute la localité se sont concertés et ont décidé de prendre d’assaut la commune de Malloum et de  les  pilonner jusqu’à leur reddition. De violents combats s’y déroulent depuis hier soir, avec ses cohortes de morts, de blessés,  d’incendies de villages et greniers et de milliers de personnes déplacées et livrées aux intempéries et à tous les risques en ces temps de saison pluvieuse.

Du côté du gouvernement, un véritable non – évènement pour Touadéra qui est  plus préoccupé par la visite du président du Portugal qui n’assume dans son pays que des fonctions honorifiques. De l’autre, des crimes à saluer et à encourager  fortement pour la Minusca dont la présence en Centrafrique ne peut se justifier et ne se justifie que par l’écoulement régulier du sang des centrafricains.

Jean – Paul Naïba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here