Mali : fin de l’ère IBK, 3 ans pour les militaires

0
248
Au Mali, les négociations entre la CEDEAO et les militaires au pouvoir depuis la chute du président Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK se poursuivent. Mais déjà, il semblerait que la délégation de la CEDEAO ait accepté la fin pure et simple de l’ère IBK, président déchu qui cristallisait l’opinion publique contre lui.
IBK pourra retourner chez lui et même voyager pour des soins s’il le souhaite a révélé une source à la presse internationale; par contre son premier ministre Boubou Cissé ira en résidence surveillée. Autre annonce majeure : la junte au pouvoir souhaite effectuer une transition de trois ans avant d’organiser des élections. Ils affirment vouloir réformer l’état malien et apaiser les tensions.

Une période de transition que l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan juge trop longue donnant en exemple le cas de son propre pays selon RFI : « Regardez, nous avons essayé ça un moment au Nigeria, ça n’a pas marché. ». Les discussions vont se poursuivre dans les prochains jours.
La Nouvelle Tribune

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here