L’Ukraine combat la Russie en Afrique : les dessous d’une opération longtemps secrète

0
135

Publié hier à 19h40, mis à jour hier à 20h19

Kiev projette sa guerre contre la Russie sur le sol africain. Selon nos informations, les forces spéciales du renseignement militaire ukrainien sont déployées au Soudan. C’est là, à 6000 km de leurs bases, que des hommes sont déployés pour frapper les miliciens russes du groupe Wagner.

L’opération est longtemps restée secrète et, pour la première fois, des membres du renseignement militaire ont témoigné face caméra. Ils seraient présents depuis le mois d’aout 2023 pour combattre aux côtés de l’armée régulière contre la force du général Daglo, alias « Hemetti ». Ce dernier a, lui, fait appel aux hommes de la milice Wagner.

« L’Ukraine a créé une marque »

L’objectif est de déstabiliser les activités de la Russie sur le continent africain, notamment l’extraction d’or, supervisée par le groupe Wagner. « Pourquoi le Soudan ? Car c’était une cible prioritaire à cause de la concentration de combattants Wagner sur place. Comme l’a dit Kyrylo Boudanov (le chef du renseignement militaire ukrainien, ndlr), nous trouverons nos ennemis peu importe où ils se trouvent sur la planète« , a expliqué à LCI un soldat du bataillon Bratstvo, nommé S.. Et son collègue Stoic de détailler : « Le Soudan s’est développé comme un point de transit logistique important dans la région, avec des infrastructures sur la mer Rouge. De là, c’est pratique pour Wagner de sortir toutes sortes de ressources naturelles et de les transporter à travers le Soudan pour financer sa structure et la guerre en général ».

Autre objectif : reproduire au Soudan les opérations amphibies conduites en Ukraine. C’est en effet cette unité du renseignement militaire qui a débarqué en brièvement en Crimée l’année dernière. Sur les images exclusives de LCI, on peut voir une de ces opérations sur les rives du Nil, où ils infiltrent les lignes ennemies à bord d’une embarcation. Ils cherchent ainsi à couper les voies logistiques des combattants soudanais soutenus par les Russes.

En outre, l’armée ukrainienne forme les soldats des troupes loyalistes. Les images du document montrent notamment des Soudanais revenir d’une mission sur les lignes ennemies, et être accueillis par des Ukrainiens. Enfin, ces derniers enseignent à leurs homologues un savoir-faire devenu leur signature : le maniement des drones kamikazes.

Kiev cherche ainsi à mettre l’expérience de ses combattants au profit de sa diplomatie. « Maintenant, l’Ukraine a créé une marque. La grande qualité et l’expérience de ses combattants sont reconnus. Ils sont en mesure de transférer leurs compétences« , a expliqué Stoic. Avant de mettre en garde : « Nous voulons avoir le même niveau d’ambition et de planification que l’ennemi ».


Thomas GUIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici