Les services secrets britanniques veulent recruter des espions russes opposés à la guerre en Ukraine

0
200
FILE PHOTO: The headquarters of Britain's Secret Intelligence Service (MI6) at Vauxhall Cross on the River Thames in central London in this May 14, 1999 file picture./File Photo

« Notre porte est toujours ouverte », a déclaré Richard Moore, chef du MI6, assurant que le recrutement d’espions russes serait géré « avec discrétion et professionnalisme ».

Le 19 juillet 2023 à 17h18

Le chef des renseignements extérieurs britanniques a appelé ce mercredi les Russes « consternés » par l’invasion de l’Ukraine par leur pays à rejoindre ses services à Londres, dans un rare appel public pour trouver de nouveaux agents.

Depuis Prague, Richard Moore, à la tête du MI6, a affirmé dans un discours que « beaucoup de Russes aujourd’hui sont consternés en silence à la vue de leurs forces armées bombardant des villes ukrainiennes, expulsant des familles innocentes de leur foyer et kidnappant des centaines d’enfants ».

Protection assurée

« Alors qu’ils sont témoins de la vénalité, des luttes intestines et de l’incompétence pure et simple de leurs dirigeants, de nombreux Russes sont confrontés aux mêmes dilemmes et aux mêmes tiraillements de conscience que leurs prédécesseurs en 1968 », quand Moscou était intervenu pour écraser le Printemps de Prague.

« Je les (ces Russes) invite à faire ce que d’autres ont déjà fait ces 18 derniers mois et à se joindre à nous », a-t-il lancé. « Notre porte est toujours ouverte », a-t-il ajouté, assurant que le recrutement d’espions serait géré « avec discrétion et professionnalisme ». Dans une interview au site Politico, Moore a assuré que la protection de tels espions était « sacrée » : « Si nous ne pouvions pas assurer ça, nous ferions faillite, et je peux vous assurer que nous sommes bien en activité. »

Le chef du MI6 s’est toujours montré optimiste sur la capacité de l’Ukraine à reprendre les territoires pris par la Russie depuis l’invasion en février 2022. « Il semble maintenant qu’il y ait peu de chances que les Russes reprennent leur élan », a-t-il encore dit ce mercredi.

Importance de l’IA

Dans son discours, délivré à l’ambassade britannique à Prague, Richard Moore a aussi évoqué le rôle grandissant de l’intelligence artificielle dans les renseignements et l’espionnage. Le MI6 utilise l’IA pour « augmenter mais pas remplacer notre propre jugement concernant la façon dont les gens peuvent se comporter dans certaines situations » liées à la guerre en Ukraine.

Ses équipes utilisent aussi l’IA dans leurs activités concernant la Chine, a-t-il précisé. « Je m’attends à ce que nous soyons de plus en plus souvent chargés d’obtenir des renseignements sur la manière dont des États hostiles utilisent l’IA de manière irresponsable et non-éthique », a-t-il noté. « Mon service et nos alliés ont l’intention de gagner la course à la maîtrise de l’utilisation éthique et sûre de l’IA », a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici