Les eurodéputés demandent à l’UE des sanctions anti-corruption contre la Russie

0
255

Les eurodéputés demandent à l’UE des sanctions anti-corruption contre la Russie

par Robin Emmott

·2 min de lecture
LES EURODÉPUTÉS DEMANDENT À L’UE DES SANCTIONS ANTI-CORRUPTION CONTRE LA RUSSIE

par Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne devrait suivre l’exemple de la Grande-Bretagne et imposer de nouvelles sanctions anti-corruption contre des Russes suspectés de fraude ou de pots-de-vin, a déclaré jeudi le Parlement européen dans une résolution mettant en exergue une ligne plus dure adoptée à l’égard de Moscou.

En début de semaine, la Grande-Bretagne a imposé des sanctions contre 14 ressortissants russes en vertu d’une nouvelle loi donnant au gouvernement britannique autorité pour pénaliser ceux qu’il considère de manière tangible comme impliqués dans de graves faits de corruption à l’étranger.

Si les gouvernements de l’UE venaient à suivre la résolution des eurodéputés, non contraignante mais qui revêt un poids politique, de telles mesures auraient pour effet de geler les actifs des Russes et d’autres ressortissants non-européens.

Une interdiction de visa dans les 27 pays du bloc communautaire pourrait aussi être imposée, comme l’a fait la Grande-Bretagne pour ses banques et son territoire.

La résolution a été adoptée au Parlement européen avec 569 voix pour, 67 voix contre et 46 abstentions.

Accusant le Kremlin de « présenter une menace externe pour la sécurité européenne » et de mener « une guerre interne contre son propre peuple », les eurodéputés ont aussi déclaré que les fonds russes d’origine « opaque » devaient être bannis du bloc communautaire.

« Les pays de l’Union européenne ne doivent plus être des terres d’accueil pour les fortunes et les investissements russes aux origines opaques », est-il écrit dans la résolution, qui appelle la Commission européenne et les dirigeants des Vingt-Sept à agir davantage pour empêcher tout investissement de l’Etat russe à des fins de « subversion, pour nuire aux processus et institutions démocratiques, et pour répandre la corruption ».

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès de la mission diplomatique russe à l’UE. Moscou prévient régulièrement Bruxelles qu’il ne doit pas interférer dans ses affaires internes.

(avec Sabine Siebold à Berlin et Natalia Zinets à Kiev; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Yahoo Actualités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here