Les États-Unis vont exclure le Gabon, le Niger, l’Ouganda et la République centrafricaine du programme commercial

0
165

Afrique

Les États-Unis vont exclure le Gabon, le Niger, l’Ouganda et la République centrafricaine du programme commercial

Reuters

31 octobre 20231 h 33 GMT+1Mis à jour il y a 6 heures

WASHINGTON, 30 octobre (Reuters) – Le président américain Joe Biden a annoncé lundi son intention de mettre fin à la participation du Gabon, du Niger, de l’Ouganda et de la République centrafricaine au programme commercial de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA).

 Biden a déclaré qu’il prenait cette mesure en raison de « violations flagrantes » des droits de l’homme internationalement reconnus par la République centrafricaine et l’Ouganda. Il a également cité l’incapacité du Niger et du Gabon à établir ou à faire des progrès continus vers la protection du pluralisme politique et de l’État de droit.

« Malgré un engagement intensif entre les États-Unis et la République centrafricaine, le Gabon, le Niger et l’Ouganda, ces pays n’ont pas réussi à répondre aux préoccupations des États-Unis concernant leur non-respect des critères d’éligibilité de l’AGOA », a déclaré Biden dans une lettre adressée au président. de la Chambre des représentants des États-Unis. Biden a déclaré qu’il avait l’intention de mettre fin à la désignation de ces pays comme pays bénéficiaires d’Afrique subsaharienne au titre de l’AGOA, à compter du 1er janvier 2024.

Il a déclaré qu’il continuerait d’évaluer s’ils satisfont aux critères d’éligibilité du programme. Lancée en 2000, l’AGOA accorde aux exportations des pays éligibles un accès en franchise de droits au marché américain. Son expiration est prévue pour septembre 2025, mais des discussions sont déjà en cours pour savoir s’il faut le prolonger et pour combien de temps. Les gouvernements africains et les groupes industriels font pression pour une prolongation anticipée de 10 ans sans changements afin de rassurer les entreprises et les nouveaux investisseurs qui pourraient avoir des inquiétudes quant à l’avenir de l’AGOA. 

Reportage de Jasper Ward à Washington Edité par Matthew Lewis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici