Les Etats-Unis sanctionnent le chef du groupe Wagner au Mali et deux hauts gradés de l’armée malienne

0
114

Les Etats-Unis sanctionnent le chef du groupe Wagner au Mali et deux hauts gradés de l’armée malienne

  • Date de création: 26 mai 2023 15:07
  • Dernière modification le: 26 mai 2023 16:40    

(Agence Ecofin) – Le département du Trésor américain a décidé de geler et de confisquer les avoirs du Russe Ivan Alexander Maslov, qu’il présente comme le responsable de Wagner au Mali, alors que le département d’Etat a imposé des restrictions de visa contre le colonel Moustapha Sangaré et le major Lassine Togola.

Les Etats-Unis ont annoncé, jeudi 25 mai, des sanctions contre Ivan Alexander Maslov, le responsable du groupe paramilitaire russe Wagner au Mali et deux hauts gradés de l’armée malienne.

Le département du Trésor américain a précisé, dans un communiqué, avoir décidé de « geler et de confisquer les avoirs du Russe Ivan Alexander Maslov aux Etats-Unis ou sur lesquels les Etats-Unis ont la main », présentant cet homme comme étant le chef opérationnel des mercenaires déployés par Wagner au Mali.

« Ces sanctions perturbent un agent clé qui soutient les activités mondiales du groupe Wagner », a déclaré le sous-secrétaire au Terrorisme et au Renseignement financier, Brian Nelson, cité dans le communiqué.

Le département d’Etat a d’autre part décidé d’imposer des restrictions de visa à deux responsables militaires maliens, en l’occurrence le colonel Moustapha Sangaré et le major Lassine Togola.

La diplomatie américaine reproche à ces deux hauts gradés leur « implication dans des violations des droits humains au moment du massacre de Moura » qui a fait plus de 500 morts en mars 2022, selon le bureau des droits de l’homme des Nations unies.

Lors de cette attaque menée par les forces armées maliennes avec l’appui du groupe Wagner dans une zone contrôlée par les djihadistes du « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », le colonel Sangaré dirigeait le 33e régiment de commandos parachutistes. Lassine Togola est, quant à lui, le dirigeant actuel du bataillon autonome des forces spéciales du Mali. Ils avaient eu, selon le département d’Etat américain, « un rôle dirigeant dans l’opération ».

Le porte-parole du département d’Etat américain, Matthew Miller, avait accusé, lundi 22 mai, le groupe Wagner d’avoir tenté d’acheter du matériel militaire à la Turquie et de l’acheminer vers l’Ukraine via le Mali

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici