Les crypto-monnaies sont « basées sur du vide » et « ne valent rien » : Christine Lagarde persiste et signe

0
308

Les crypto-monnaies sont « basées sur du vide » et « ne valent rien » : Christine Lagarde persiste et signe

23 mai 2022 à 11h30

C’est décidément un violent orage qui s’abat en ce moment sur les crypto-monnaies, et le dernier impact de foudre en date provient de la présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE), Madame Christine Lagarde.

Sceptique notoire à l’égard des crypto-monnaies, elle affirme également appliquer ce qu’elle défend en ne possédant pas, personnellement, d’actif en monnaie virtuelle.

Du côté de la BCE, l’euro numérique est toujours dans les cartons

Dans une interview accordée à la télévision néerlandaise NPO2 le 22 mai dernier, la présidence de la BCE a taillé en pièces les crypto-monnaies. « Ma très humble évaluation est que cela ne vaut rien, cela ne repose sur rien, il n’y a aucun actif sous-jacent pour agir comme un ancrage de sécurité », expose Madame Lagarde. Cette dernière est loin d’être seule à émettre un tel avis au sein de la BCE, mais dans un contexte particulièrement délicat pour bon nombre de crypto-monnaies, la multiplication de telles déclarations fragilise encore la confiance en ce marché.

Christine Lagarde estime, une fois encore, que les crypto-monnaies doivent être régulées car des personnes « qui n’ont aucune compréhension des risques et qui vont tout perdre seront terriblement déçues ». Pour autant, la présidente de la BCE assure que l’euro numérique devrait bien être lancé d’ici 2024.

Et pour cause, ce dernier serait complètement différent des crypto-monnaies actuellement sur le marché, toujours selon l’ancienne directrice du Fonds Monétaire International (FMI), car l’euro numérique « sera soutenu par la Banque Centrale Européenne, et je pense que cela changera beaucoup de choses ».

Clubic

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here