LE TOUADERAMANIA : UNE VÉRITABLE TOUR DE BABEL

0
54

Par RJPM

A sans cesse préférer l’habileté au courage, l’espièglerie à la clarté, le président Faustin Archange Touadera donne du fil à retorde à tous ses soutiens et agace au plus haut point la communauté internationale. Alors que ses artificiers prédisent aux Centrafricains un avenir meilleur, le pays vit un temps plutôt débilitant où il vaut mieux ne pas en parler de peur d’être taxé d’un défaitiste encore moins d’un pessimiste.

A Bangui, l’atmosphère politique est au déchirement. Pendant que le panel des observateurs de l’Union Africaine s’active çà et là pour trouver une issue pacifiée à la brume contemporaine, les Russes leur emboîtent le pas en multipliant des rencontres inter-rebelles sans tête ni queue. Tout se passe comme si la communauté internationale ne parle pas d’une même voix en Centrafrique. En vérité, on n’a point besoin de sortir des cuisses de Jupiter pour comprendre que le flou autour du processus de paix russe et celui de l’Union Africaine est sciemment entretenu par Touadera, le pédalo dans la tempête.

Comme si cela ne suffisait pas, Touadera rend l’Assemblée Nationale ingérable en y injectant le virus de la guerre d’égo et du positionnement. Au lieu que le président et ses strapontins permettent aux Centrafricains d’affronter au moins la tempête de la modernité, ils préfèrent maintenir le pays tout entier dans une tour de Babel où la rhétorique politique est la plus déconnectée des réalités. On se croirait dans une émission de télé-réalité où on parle de tout sauf du fond. S’il est vrai qu’on a tout vu en politique, il y’a lieu de reconnaître qu’on n’a jamais vu un Chef d’état en Centrafrique entretenir autant que faire se peut le flou à ce point.

C’est en vérité le Touaderamania : une véritable tour de Babel. Un univers où règne la confusion, où les gens ont des difficultés pour s’entendre, se comprendre. Personne ne dira aux Centrafricains avec exactitude sous ce quinquennat les vérités indubitables sur l’omniprésence des Russes dans le pays, personne ne leurs parlerait sur l’évolution du processus et bien plus encore sur la manière à laquelle la Centrafrique est administrée à l’heure actuelle.

Comme un zézaiement de mouche à défécation ses partisans scandaient il y’a de cela quelques jours des slogans anti français alors qu’il a lui-même joué les élèves assidus au côté de son homologue français et du ministre en charge des Affaires étrangères ,Jean Yves Le Drian. Cerise sur le gâteau, sa plateforme de la majorité en France et en Europe publie un communiqué complètement en déphasage pour confirmer que nous sommes bien évidemment au touaderamania : une véritable tour de Babel.

Source : Allô Centrafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here