Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, en visite au Congo-Brazzaville

0
55

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, en visite au Congo-Brazzaville

– Pays « neutre » dans la guerre que la Russie mène contre Ukraine.

Ekip   |25.07.2022
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, en visite au Congo-Brazzaville

Congo

AA / Peter Kum

«Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères est arrivé à Oyo » au nord de la République du Congo (Brazzaville), dimanche 24 juillet, « pour une visite de travail de 48 heures », a annoncé la présidence congolaise précisant qu’«il a été accueilli à sa descente d’avion par son homologue, Jean-Claude Gakosso ».

D’après Brazzaville, « le diplomate russe aura un entretien avec le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-Nguesso », ce lundi 25 juillet à Ngolodoua (Oyo), où il y séjourne depuis jeudi en attendant l’arrivée de son hôte.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le Congo-Brazzaville a affiché sa neutralité dans ce conflit.

A l’Assemblée générale de l’ONU en mars dernier, 141 pays sur 193 se sont prononcés sur une résolution concernant cette guerre.

Sur cinquante-quatre membres africains, nombreux (vingt-six pays) sont passés d’un vote favorable en mars à un vote contre ou ont choisi la voie de la neutralité début avril.

La plupart de ces pays entretiennent une coopération de longue date avec Moscou, entre autres l’Angola, l’Algérie, l’Afrique du Sud, la Centrafrique, le Congo (Brazzaville), l’Ethiopie, l’Egypte, le Mali ou encore le Mozambique.

« La situation géopolitique actuelle exige évidemment un certain ajustement des mécanismes de notre coopération. En premier chef, il s’agit de garantir une logistique stable et mettre sur pied un système de transactions protégé de toutes ingérences extérieures. En coordination avec nos partenaires, la Russie prend des mesures pour élargir la pratique d’utilisation de monnaies et de systèmes de paiement nationaux. Nous travaillons sur la réduction successive de la part du dollar et de l’euro dans nos échanges. En principe, nous préconisons la mise sur pied d’un système financier indépendant et efficace qui ne serait pas vulnérable à un impact éventuel des États inamicaux », a souligné dans un communiqué, samedi, M. Lavrov.

« Il est important que nos amis africains comprennent que la Russie continuera à remplir scrupuleusement ses obligations en vertu des contrats internationaux en ce qui concerne les exportations des denrées alimentaires, engrais chimiques, sources d’énergie, autres marchandises qui sont d’importance vitale pour Afrique. La Partie russe prend toutes les mesures nécessaires à cet égard », a ajouté le chef de la diplomatie russe.

Le ministre russe des Affaires étrangères qui a débuté sa tournée africaine en Egypte, samedi 23 juillet, se rendra, après le Congo, en Éthiopie et en Ouganda.

https://www.aa.com.tr

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here