Le général François Bozizé attend son arrestation ordonnée par Touadéra et Ngrébada

0
6540

Le président Touadéra et son premier ministre Ngrébada viennent d’autoriser l’arrestation de l’ancien président de la République François Bozizé, à l’issue d’une réunion tenue ce jour, le samedi 11 janvier 2020, dans la capitale centrafricaine. Telles sont les révélations qui nous ont été rapportées, il y a quelques heures, par des sources proches de la présidence, de la primature et des milieux judiciaires.

Ces sources ont affirmé que c’est l’un des principaux responsables des institutions en charge de la sécurité et de la sûreté nationales, ayant pris part à cette rencontre, qui a alerté directement l’ancien chef d’état – major et antique inspecteur des armées du président Patassé. Ce dernier lui a demandé de prendre ses dispositions, non sans lui avoir préalablement cité les noms de ceux qui veulent sa tête, notamment le premier ministre Firmin Ngrébada.

Cette décision à laquelle tous les observateurs avisés et autres analystes de la politique centrafricaine s’attendaient tout naturellement depuis le retour inopiné de l’ancien président François Bozizé à Bangui dont l’irruption soudaine sur l’échiquier politique national a jeté Touadéra et les siens dans une impétueuse tempête de panique, intervient fort étonnement au lendemain de l’arrivée de l’ancien chef d’état de la transition Michel Djotodia. Ce dernier qui, dit – il, est venu pour la paix et le peuple centrafricain, et qui a manifesté sa volonté de travailler à la cessation des hostilités qui n’ont que trop duré dans ce pays, par des rencontres avec toutes les forces vives de la nation, a été empêché dans la matinée d’aller saluer son grand – frère Bozizé au siège de son parti, le KNK, alors que toutes les dispositions protocolaires et sécuritaires étaient déjà prises.

Finalement, les deux hommes ont été obligés de convenir d’une nouvelle date. En réaction à cet empêchement, Michel Djotodia a immédiatement suspendu son passage à l’assemblée nationale.

Aux dernières nouvelles, le général François Bozizé est chez lui et dit attendre très sereinement son arrestation ordonnée par Touadéra et les siens, par l’entremise de Ngrébada.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here