Le FMI donne trois mois à la RCA pour harmoniser sa politique de crypto-actifs

0
82

Le FMI donne trois mois à la RCA pour harmoniser sa politique de crypto-actifs

Au terme de la mission d’une semaine effectuée par une équipe du Fonds monétaire international(Fmi) à Bangui dans le cadre de la deuxième revue du programme de référence de la République centrafricaine approuvé en décembre 2021, les experts ont soumis l’approbation et la validation de certaines étapes à des conditionnalités.

Bien que les résultats obtenus dans le cadre du programme de référence soient globalement satisfaisants et la plupart des repères quantitatifs et structurels établis pour fin mars ayant été atteints, les autorités ont demandé un prolongement de trois mois.

Lire aussi : La plateforme de prêt de cryptomonnaies, Celsius Network, déclare faillite

« Le programme de référence a été prolongé de trois mois jusqu’à fin septembre 2022, afin de donner aux autorités centrafricaines plus de temps pour obtenir des garanties de financement de la part de partenaires au développement et pour harmoniser loi centrafricaine sur les crypto-actifs avec les engagements régionaux au niveau de la zone Cemac », indique le communiqué du FMI.

Lire aussi : Cryptomonnaie : un collectif de plaignants réclame plus de 5,2 milliards de F à Emile Parfait Simb

Cette conditionnalité arrive au moment où le pays lance le 21 juillet prochain sa cryptomonnaie. La RCA qui n’est pas parvenu à satisfaire les demandes d’information de la Beac sur cette monnaie qui subit depuis des mois un tir groupé en raison du flou qui encadre son fonctionnement et son déploiement, doit maintenant, avant toute opération, harmoniser sa législation sur la cryptomonnaie avec les textes communautaires.

Lire aussi : Cryptomonnaies en RCA : quels risques pour le Cameroun ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here