La nature danse au rythme du chant des oiseaux

0
106

La nature danse au rythme du chant des oiseaux.

Le relief est dans ses beaux jours et présente une vue magnifique.

Les feuilles des arbres exécutent des va -et-vient selon le mouvement du vent qui souffle .

La vie sourit en Centrafrique  nonobstant les difficultés, car il y a la vie avant les forces obscurantistes.

L’hospitalité est de mise ici chez nous , l’humain est au centre dans nos rapports quotidiens.

De Bangui en passant par Bambari-Ippy, Bambari-Bangassou, il y a la vie , il y a du rythme et de la vibration.

Un tour dans le Centre-est en proie à des violences des bandits armés , nous plonge dans la tristesse en voyant les visages tristes des populations (musulmans, chrétiens,…) qui ne cessent d’égrainer les chapelets pour un retour de la paix et du bon vivre .

Pendant ce temps , des koli et Ouali (FACA, MINUSCA, GENDARMES…) affrontent les balles assassines des méchants , reçoivent ces balles en pleine poitrine et pourquoi ? Juste pour protéger notre territoire et faire du pays un havre de paix.

Quelques part chez moi , il y a des enfants qui rêvent de grandir dans le suc du savoir pour être plus tard des acteurs qui conduiront notre pays au concert des grandes nations , mais confrontés à de sérieux problèmes de sécurités à l’exemple de SEKO, Tagbara,kogbo, Pombolo, bokolobo, kembe… Pour ne citer que ces villages.

Des agents de santé en blouse blanches parfois teintées de sang s’activent pour redonner le sourire aux patients qui souffrent de pathologies ou qui souffrent dans leurs âmes. C’est le moment de rendre un vibrant hommage aux ONG internationale ( MSF, CICR, World Vision international, ACF, Cordaid,…) qui font tout pour être au chevet des centrafricains dans le besoin

Ici chez moi , il y a aussi des personnes chantant au quotidien JUSTICE pour tous mais dans leurs actions sont plutôt des conspirateurs, des acteurs directs de l’injustice à tous les niveaux.

Favoritisme , inégalités , coups bas pour satisfaire leur sales besognes ou leurs intérêts égoïstes.

Du tout , il y a chez moi
Du tout on en trouve chez moi
Du vrai, de l’ivraie animent la vie chez moi
Du coup , j’ai envie de donner un coup pour couper et sacrifier ces attitudes pas catholiques de la vie de mon prochain .

Du sexe qui dirige et favorise les choix.
De l’alcool pour noyer les problèmes juste le temps d’un feu de paille.

Mais qu’a cela ne tienne , je reste ivre de mon pays de ma nation , ivre de ma patrie parce que je n’ai pas autre pays , je l’aime non pas parce que j’y suis né mais parce que je l’ai dans mes veines et dans l’âme .

Mon Centrafrique et plus particulièrement la ville de Bambari est une ville de l’intégrité, de l’hospitalité, reste la DESTINATION à ne pas manquer et vivement que chacun puisse mettre en avant l’intérêt de la nation entière que de plutôt mettre en avant nos intérêts égoïstes .

Abrata , salam, bien à vous le chaleureux bonjour et bon début de weekend depuis la belle et inimitable ville de Bambari
#chrislain_Gauthier_INOUSSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here