Accueil A la Une La MINUSCA et les autorités nationales engagées pour la protection des civils...

La MINUSCA et les autorités nationales engagées pour la protection des civils à Beloko

0
386

1 fév 2023

La MINUSCA et les autorités nationales engagées pour la protection des civils à Beloko

Par Dramane Daravé

A la tête d’une forte délégation constituée du Chef d’Etat-major des Forces armées centrafricaines (FACA), du Préfet de la Nana Mambéré et du Commandant par intérim de la Force de la MINUSCA, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en République centrafricaine et Cheffe de la MINUSCA, Valentine Rugwabiza, a effectué une visite à Beloko afin de contribuer au rétablissement immédiat du fonctionnement du poste de douanes, qui a fait l’objet d’attaques par des éléments armés, le 21 janvier 2023, et assurer sa sécurisation.

 

Dès son arrivée à Beloko, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en République centrafricaine et Cheffe de la MINUSCA, Valentine Rugwabiza, a participé à un briefing de sécurité, avec les officiers d’Etat-major de la Force de la MINUSCA et des Forces de défenses et de sécurité centrafricaines, au cours duquel elle a souligné le « caractère urgent de l’appui de la MINUSCA, en collaboration avec les autorités nationales, pour accélérer la reprise du fonctionnement des services de douanes à Beloko et assurer leur sécurisation»  car, dit-elle, « la protection des populations ne concerne pas que les personnes, mais inclue aussi les infrastructures ».

A UN loader (machinery) cleaning debris from burnt trucks and metallic goods.

La délégation s’est ensuite rendue aux locaux incendiés des services de douanes de Beloko où la MINUSCA s’est engagée à fournir un appui aux autorités nationales pour enlever les épaves des véhicules calcinés et construire une nouvelle aire de parking pour le poste de douane. La Représentante spéciale du Secrétaire général y a formulé des recommandations visant à concilier l’efficacité des services de douanes et l’impératif de la sécurisation des infrastructures douanières qu’elle considère « névralgiques » pour l’économie du pays ; « Pour un pays enclavé comme la République centrafricaine, le poste frontalier de Beloko représente de l’oxygène. Quand Beloko est asphyxié, c’est toute la RCA qui est asphyxiée », s’est-elle inquiétée.

 

Une session d’échange avec les chefs de groupes et quartiers, de même que les organisations de jeunes et de femmes était également inscrit au programme de cette visite. François Bwe, conseiller auprès de la commune de Baboua, s’est alarmé « de la situation sécuritaire précaire provoquant des fuites des populations de Beloko vers le Cameroun voisin ». Il a par ailleurs réaffirmé, au nom des chefs de groupes et de quartiers, « leur rôle de sentinelles du gouvernement et en appelle à la MINUSCA à garder un œil ». Quant à Sangba Winnie, représentante de l’Organisation des femmes centrafricaines (OFCA) à Beloko, elle a alerté sur « la souffrance des femmes due à la crise sécuritaire que vit le pays. »

Mme Valentine Rugwabiza a rappelé à ses interlocuteurs que « la MINUSCA est une mission qui, en appui aux autorités nationales, œuvre à ramener une paix durable en RCA ». Elle en appelle à tout le peuple centrafricain, notamment aux femmes centrafricaines, à jouer leur partition notamment à travers leur participation au processus électoral pour le retour de la paix en République centrafricaine.

 

Cette visite a également offert l’opportunité de mettre en exergue la collaboration entre la MINUSCA et les Forces armées centrafricaines dans la protection des civils. Le Chef d’Etat-major des Forces armées centrafricaines le général Zéphirin Mamadou s’est réjoui de « l’excellente collaboration empreinte de complicité qui existe entre les FACA et la Force de la MINUSCA ». Il en appelle à une « plus grande coordination entre les deux Forces pour relever les principaux défis qui se posent à la protection des civils ».

Infos Minusca

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici